Windows « Nano » Server, un petit serveur qui en a sous le pied !

Microsoft est en pleine mouvance, les équipes de développement se sont lancés dans un nouveau projet qui devrait apparaître en 2016 à savoir « Windows NANO Server« .

L’annonce a fait couler beaucoup d’encres : Microsoft souhaiterait-il « rattraper » le train en route et proposer des serveurs légers et rapides à la Linux ?
D’après certains dires, c’est bien partit pour !


Les deux (grosses) promesses

Le plus important concerne le noyau ; Cette version « nano » se doit d’être légère et rapide, tout en permettant de fournir la majorité des rôles d’un Windows Server « basique », rien que ça ! Et ce n’est pas tout, puisque d’importantes modifications sont prévues :

  • Possibilité de virtualiser grâce à la technologies des « Containers » (un système similaire à Docker)
    Cette technologie semble très prometteuse ! Déjà que Docker ou encore LXC étaient d’excellents moyens de virtualisation (après un certain temps de prise en main) très peu énergivore et ayant des performances remarquables. Si la technologie de conteneurs « Made In Microsoft » porte ses fruits et est inter-opérationnelle avec les autres moyens de virtualisation cités plus hauts, il est fort à parier que Windows Nano Server peut devenir un très sérieux concurrent pour Hyper-V selon les situations… !
  • Utilisation en ligne de commandes (MS-Dos & Powershell) exclusivement – Pas d’interface graphique « officielle » disponible
    Les utilisateurs des éditions Windows Server 2012 ou encore Hyper-V Server sont habitués à la ligne de commande : vous n’êtes pas obligés d’installer une interface graphique – tout peut être managé par lignes de commandes ou encore via des outils d’administration à distance (Outils RSAT / SCCM). Windows Nano Server sera uniquement administrable via CLI ou des outils complémentaires, il n’y a pas d’interface graphique.
    Peut être que des interfaces graphiques / web feront leurs apparitions par la suite…

Encore très peu d’informations ont fuitées sur ce Windows Server, il faut attendre encore plusieurs mois et certainement une nouvelle conférence de Microsoft pour pouvoir en parler plus et qui sait tester le système…
Affaire à suivre !

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

4 Comments

  1. Ça sera difficile d’avoir du conteneur universel Windows/Linux, même avec le fonctionnement de Docker derrière. Techniquement ça sera les mêmes commandes, mais y’a du gros taf à faire pour pouvoir sandboxer comme ça sous Windows. Et surtout, pour des technos aussi bas niveau, je suis curieux de savoir comment ça va suivre côté open-source (parce que docker c’est pas propriétaire hein).

    Et puis les softs eux-même, parfois t’as pas de solution, faut les binaires pour toutes les plateformes, sans parler des données stockées (les arborescences sont très différentes entre les OS). Donc à mon avis, on en restera à des images distinctes suivant les OS. Mais le principe reste intéressant pour les feignants (parce que souvent, c’est ce qui prime).

    1. L’idéal serait forcément l’interopérabilité entre les systèmes Linux / Microsoft, mais vu ce que tu as soulevé avec précision, les différences sont telles qu’il est difficile de concevoir le principe.
      Je pense quand même qu’il sera possible d’effectuer des « échanges » entre les systèmes > je pense à Xampp, qui permet d’avoir un serveur Apache sous Windows – L’arborescence est certes un peu différente, il y a pourtant des similitudes.

      J’attends beaucoup une version « preview » de ce Windows Nano Server ;
      Je vais en parler dans une prochaine actu, mais Docker 1.6 supporte dès à présent Windows en version « 1.0 finale », superbe nouvelle !! 🙂

  2. Bonjour! juste savoir. comment arriver a faire le deploiement des contenairs sur nano server? aidez-moi vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close