AMD Ryzen : Quels apports et quels changements pour le fondeur ?

Les nouveaux processeurs AMD sont lancés et c’est plutôt une petite bombe qui a été lancée de la part du fondeur – la concurrence va être mise à rude épreuve !

Ryzen… ?

Sacré coup d’épée de la part d’AMD ! Le début de l’année 2017 a été rythmé par la sortie d’une nouvelle architecture de processeur et des gammes qui vont bien. Concrètement, il s’agit d’un nouveau socket pour bénéficier au maximum de la DDR4 et des nouvelles technologies de cette année 2017 (et suivantes). Pour se faire, ces processeurs appelés « Ryzen » se basent sur l’architecture « ZEN » – une toute nouvelle architecture qu’AMD a refait depuis une feuille blanche. Au programme, 2 threads par core, des caches à foison, beaucoup de cores… et bien d’autres spécificités imbuvables.

L’architecture est toutefois gravée en 14mn, comme son concurrent Intel.
Côté socket (AM4) et chipset, la DDR4 est légion, les ports PCI-e en Gen3, de l’USB 3.1 type C, du NVMe, du SATA-Express… Rien de « nouveau » si on compare le tout à Intel. AMD pousse toutefois le message vis-à-vis de la consommation en Watt de son processeur – selon les références, les CPU n’éxèderont pas les 95W de TDP – plutôt faible !
L’overclocking est rendu possible grâce à une batterie d’outils et de fonctionnalités (pré)intégrées dans les CPU/Socket – les processeurs seront capables de définir eux-mêmes si la fréquence qui leur est mise en place est exploitable de façon stable ou pas, en plus de moduler automatiquement les problèmes si soucis il y a.

Clairement, cette nouvelle vague de CPU pour AMD est un renouveau. Ces nouveautés passent moins inaperçues qu’auparavant, compte-tenu des apports des processeurs et de l’architecture nouvellement créée.


Comment se repérer dans la dénomination des processeurs ?

Intel est souvent sous les projecteurs vis-à-vis de leurs identification qui peut être chaotique (notamment sur les processeurs Xeon pour les serveurs) – Et bien avec AMD… Franchement, c’est la totale. L’équipe de NextInpact a mis sur leur article une illustration pour mieux comprendre comment vont être nommés les processeurs.

Au début, ça va, le 3 / 5 / 7 correspond clairement aux gammes vers lesquelles ces CPU visent. La génération, OK, c’est compréhensible. Pareil pour le « Performance Level » à côté de la génération, ça peut aller. Là où ça se complique, c’est le Model Number et le Power Suffix. Il y a tellement de possibilité que clairement, des processeurs vont passer « à la trappe » et d’autres seront tout simplement inexploité (puisque inutile et « remplacé » par un modèle d’une gamme supérieure).

AMD veut proposer un large panel de processeurs pour justement toucher le plus possible de personne et ainsi être présent sur tous les fronts. Bonne idée en soi, attendons encore quelques mois pour voir comment le tout va se dérouler.


Comment s’organise la résistance ?

Clairement, Intel doit commencer à voir rouge. Les derniers CPU (7xxx) et la dernière architecture d’Intel en date est un peu en deçà des attentes – peu ou pas d’évolutions par rapport aux CPU en 6xxx, quelques problèmes de chauffes anormales ont été remontées, des coûts de fabrication excessifs, des ventes pas si bonnes que ça (CPU très chères) bref, ce n’est pas rose.

Pour contrer AMD, Intel a misé sur des baisses tarifaires sur nombres de ses CPU. Petit geste toujours intéressant mais encore assez « faible ».

Ce n’est pas tout – Intel serait en train de travailler sur de nouveaux processeurs pour contrer les AMD haut de gamme – notamment sur des CPU 10 cœurs 20 threads… mais à quel prix ? Et pour quel socket ? C’est là la grande question… A n’en pas douter, des nouveautés technologiques vont aussi être présentes ; puisqu’Intel semble s’intéresser sur le côté réalité virtuelle / augmentée / hybride, ses futurs processeurs risquent d’être capables d’utiliser ces moyens sans avoir de carte graphique dédiée !
Peut-être aussi qu’Intel nous surprendra et créera des CPU avec un nombre de cœurs ou de threads toujours plus important dans un CPU encore plus finement gravé…


Quel avenir pour AMD et Ryzen, voire même Intel ?

Cette fournée de CPU va très certainement permettre à AMD de revenir un peu sur le devant de la scène, qui est occupée par Intel depuis plusieurs années. Les processeurs sous architecture ZEN sont relativement abordable, le socket offre de nombreuses possibilités pour optimiser / personnaliser son système et son matériel, les coûts généraux sont réduits… A croire que les CPU ont tout pour plaire !

C’est indéniable, AMD va sortir un peu du rouge avec ces processeurs et relancer la « guerre » entre AMD et Intel – Tant mieux !! Ainsi, si les deux fondeurs peuvent de nouveau effectuer une course à l’armement avec leurs processeurs, les grands gagnants vont être les consommateurs (professionnels ou grand public) ! Depuis de (trop) nombreuses années, les processeurs stagnent dans leurs performances, leurs caractéristiques et leur form-factor. Certes les coûts de fabrication sont énormes, les bonds technologiques aussi, la finesse de gravure et les matériaux utilisés atteignent des limites mais il ne faut toutefois pas « se laisser aller ». Continuons l’évolution, la recherche de la performance !


Et la mobilité dans tout ça ?

A l’heure de saisie de l’article, il n’y a pas encore eu de grosses annonces vis-à-vis de la mobilité des CPU Ryzen. Des constructeurs s’essaient à mettre du Ryzen « mobile » dans les PC portables, notamment Asus et son dernier GL702ZC (lien Asus english). Couplé aux cartes graphiques AMD 5xx, ces PC portables deviennent aussi puissant que le duo Intel/Nvidia habituel et un peu moins chère selon les gammes !

Pas d’annonce non plus sur la mise à disposition de puces AMD Ryzen pour les téléphones portables ou encore des tablettes et autres objets / matériels connectés. De ce côté, c’est surtout ARM / Qualcomm qui raflent tout ! AMD nous surprendra peut-être encore une nouvelle fois avec une puce spécialement dédiée pour le mobile… ?


Si vous souhaitez avoir des informations complémentaires, je vous suggère le site anandtech.com, qui a fait un très grand article – in english – vis-à-vis de ces nouveaux CPU !

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close