[Archlinux] Mettre un adressage IP fixe et une route avec netctl

Archlinux utilise l’outil « NetCTL » pour gérer vos connexions réseaux, aussi bien filaires que Wi-Fi. Ici, nous configurerons une interface ethernet avec un adressage IP fixe.

Les distributions Linux n’aiment pas avoir plusieurs utilitaires pour gérer les connexions réseaux. Archlinux vient de base lors de l’installation avec l’outil « netctl », qui est simple d’utilisation et très personnalisable. C’est pour cette raison qu’il est primordial de supprimer vos autres outils de « network management ». Dans mon cas, il s’agissait de « NetworkManager » que j’ai désinstallé de la sorte :

Lorsque la suppression de vos autres outils est effectuée, vous pouvez dès à présent pleinement utiliser netctl.


L’utilisation de netctl se fait à l’aide de « profils ». Il faut créer un fichier pour pouvoir utiliser votre carte réseau et ainsi vous connecter. Le paquet netctl apporte des fichiers exemples pour vous aider dans la configuration. Dans cet article, je vais utiliser ma machine virtuelle en exemple, pour fixer l’adresse IP de sa carte ethernet.

Auparavant, vous devez connaître le nom de votre périphérique réseau. Archlinux attribue un nom automatiquement à votre carte réseau – pour récupérer ce nom, effectuer un « ip link sh » et repérez les lignes commençant par « ens… ».

Le fait de copier un fichier exemple et de le placer à la racine du dossier « /etc/netctl/ » vous permet donc de créer un profil spécifique pour une carte réseau. Vous pouvez donner le nom que vous souhaitez à ce profil – attention à ne pas créer de doublons sans quoi netctl ne démarrera pas.

Mon profil s’intitulera « LAN » – il faut éditer le fichier pour le modifier et y saisir les adresses IP à l’intérieur :
Contenu du fichier :
Notez bien la subtilité : il n’y a pas de parenthèses pour la ligne « Gateway ». Naturellement, vous devez changer les adresses IP en fonction de votre réseau et de vos besoins.


Si vous souhaitez ajouter des routes complémentaires, vous devez saisir ceci :

Il est tout à fait réalisable d’ajouter plusieurs routes pour une seule et même interface. Ajoutez autant de lignes « Routes » que vous avez de routes à stipuler.

Enfin, une fois les modifications réalisées, sauvegardez le fichier et fermez-le. Vous pouvez dès à présent lancer netctl et utiliser votre nouveau profil via la commande ci-dessous :

Faites bien attention à spécifier le bon nom de profil dans cette commande ; dans notre exemple, il s’agit de « lan ». Pour rappel, il s’agit ici juste d’un démarrage ponctuel de la carte réseau – testez d’ailleurs immédiatement si vous avez un accès internet, via des ping et autres traceroute.

Pour garder de façon persistante cette configuration, il faut « enable » la commande netctl et y saisir le profil précédemment créé :

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close