Asustor AiMaster : installer votre NAS sans PC !

asustor déc. 20, 2018

La marque Asustor a fait un travail de fond pour fournir à ses potentiels clients une simplicité d’utilisation. Lors de l’acquisition d’un NAS Asustor (n’importe quel modèle), vous pourrez l’initialiser sans avoir besoin d’un ordinateur !

L’application AiMaster est disponible sous iOS et Android – elle est gratuite et vous permet un contrôle intégral de votre matériel Asustor. Nous allons utiliser cette application ici, pour configurer et préparer le nouvel AS3102t v2 gentiment prêté.

Auparavant, le NAS a été monté avec deux disques durs et a été connecté à mon réseau local. Une fois le démarrage terminé (un « bip » sonore se fera entendre), je me suis alors plongé sur mon téléphone portable et j’ai lancé l’application AiMaster. Dans l’application, plutôt que de faire moultes recherches, j’ai sélectionné l’option « Découverte auto » – l’application recherchera elle-même les NAS Asustor à proximité.
Si vous connaissez déjà l’adresse IP de votre NAS, vous pouvez la saisir en touchant le bouton « Connexion via IP/Nom d’hôte » ; De même, vous pouvez connecter avec votre identifiant cloud Asustor.

Le NAS AS3102t v2 a été découvert – touchez la ligne pour commencer la configuration. Des informations concenrnant le modèle et l’adresse IP s’afficheront.

Le bouton « Démarrer l’initialisation » est celui qui nous intéresse le plus > touchez-le pour commencer !

L’intelligence de l’application ne s’arrête pas à une mise en route « simple » : le NAS comportait la version 3.2 d’ADM, or la 3.2.4 est disponible (à l’instant où est écrit cet article) – l’application vous propose alors la mise à jour avant toute utilisation. J’ai accepté cette mise à jour et attendu quelques minutes que le NAS redémarre et soit à jour.

L’application saura vous afficher la procédure qui est en cours et sa progression.
Enfin, deux options s’afficheront :

  • mode « Configuration en 1 clic » : permet d’initialiser rapidement le NAS, avec des paramètres pré-définis en usine par Asustor
  • mode « Configuration personnalisée » : vous aurez le choix des options tout au long du processus d’initialisation

Ici, la configuration en 1 clic est retenue.

Premières options à configurer, le mot de passe administrateur et le type de RAID. Pensez à mettre un mot de passe fort pour ce compte administrateur – si le mot de passe est trop faible, vous ne pourez pas continuer.
Le type de RAID (intitulé « Stockage ») est un choix crucial : la capacité maximale équivaut à un RAID-0 (tous les disques sont utilisés, si l’un d’eux casse, vous perdez tout ; toutefois, vous avez une capacité doublée) et l’option « équilibré » revient à faire un RAID-1 (la capacité totale sera équivalente à la capacité d’un disque – si un disque dur tombe en panne, le second DD est présent et vous permettra de ne rien perdre). Ce NAS ayant pour vocation de sauvegarder les fichiers multimédias, je préfère assurer le coup et choisir l’option « équilibrer ».

Juste avant l’exploitation de votre NAS, vous pourrez créer un identifiant Asustor – ce compte vous permet de centraliser tous vos NAS Asustor en un seul et même compte, en plus de pouvoir vous y connecter à distance (si votre configuration de réseau le permet) et bien d’autres…

Une fois l’étape terminée, votre NAS est désormais prêt à l’emploi !! Le contrôle est total sur le matériel, voir les fichiers, effectuer des opérations d’installation ou de mise à jour, superviser le NAS… Ci-dessous, quelques captures d’écran pour vous montrer les antrailles d’AiMaster…

Julien

Passionné par l'informatique depuis tout petit, je transforme ma passion en expertise. Utilisateur au quotidien des systèmes Microsoft, les OS GNU/Linux sont toujours sous mon coude ! Hire me !