More

    [Blog’Life] Changement de mon PC ! Part. 9

    Montage terminé, l’installation peut démarre – Hop, Windows 10 Enterprise v1809 en route…

    La stupéfaction par la vitesse

    Non, ce titre n’est pas aguicheur. Déjà habitué depuis un moment aux SSD de tout type, je me suis laissé tenté par un SSD de type NVMe – j’entendais les louanges de tous les éditorialistes ventant la capacité et surtout la rapidité du disque…

    Venons en aux faits : Oui, c’est VRAIMENT très rapide. Clairement, ça explose tout ce que j’ai pu tester auparavant en terme de stockage (public uniquement…). Tout va réellement plus vite, que ce soit l’installation de Windows, l’utilisation des logiciels, l’ouverture de fichiers « lourds » ou encore une simple recherche dans un dossier rempli de fichiers.

    Du démarrage de l’installation à l’arrivée sur le bureau de Windows en comptant les redémarrages successifs, le PC a mis 9 minutes pour terminer l’installation. 9 MINUTES pour une installation complète !! Totalement fou…

    Le système ne sera pas en RAID – un disque dur = une utilité. Le NVMe servira au système et aux données / VM ayant un grand besoin d’I/O – IOPS haut, le HDD de 2 TO servira pour les données dites froide et enfin le SSD 1 To est la valeur sure pour tout et n’importe quoi. Cependant, je voulais tester l’outil d’AMD nommé « StoreMi » – ancien outil sous le nom de SenseMi, il permet à un système d’avoir un système de « tiering » des données… Explications.


    AMD StoreMi et nouvel achat

    J’ai un disque de 2 To mécanique, donc « lent ». AMD StoreMi vient à la rescousse pour donner la rapidité d’un SSD pour un disque dur mécanique ; la technologie utilisée est dite « auto-tiering », avec un jeu de données chaudes et données froides. Il faut donc créer une sorte de RAID avec un disque mécanique et un SSD. En fait, les données dite « chaudes » sont les fichiers communément utilisés, souvent appelés par le système et par l’utilisateur. Ces données sont alors placées sur le SSD et seront donc boostées lors de l’accès en lecture ou écriture.

    Pris dans l’élan, je me dis que je peux utiliser mon NVMe d’un TO et mon disque dur de 2 TO… mais non ! Il y a une licence à acquérir si je souhaite utiliser de si « grosses » capacités. Je n’ai pas d’autre choix que d’acheter un petit SSD de 128 Go pour mettre en place ce système.
    Une fois réceptionné, installation rapide dans le PC et je relance la procédure de création du StoreMi… Donc le disque dur 2 To sera en lien avec le SSD de 128 Go.

    Suite à la création et la mise en place, je m’empresse de faire des tests avec l’outil « CrystalDiskMark » – l’écatombe ! Les tests unitaires sur chaque matériel sont « bons » et cohérent, pas le test de la grape de disque sous StoreMi… !
    Ne pas oublier que la grappe StoreMi n’optimise pas les perfs de façon instantanées, il faut un temps d’apprentissage pour que le logiciel puisse placer les bonnes données sur le SSD. En lançant donc 3 fois le test de CrystalDiskMark, je retrouve sensiblement les vitesses d’un SSD depuis des données stockées (normalement) sur le disque mécanique.

    Pas de problème de perfs / StoreMi, le fonctionnement est logique et normal, il faut au moins 2 ou 3 démarrages d’une même application pour qu’elle soit « cachée ». Pareil pour les fichiers, ils devront être accédés plusieurs fois avant d’être boostés.
    Les machines virtuelles tournent elles aussi à merveille, certaines sont plus rapide que d’autres – je n’ai pas senti de lenteur de disque / bottleneck comme ça peut être le cas en lançant 3 machines sur un seul disque dur mécanique…

    Bref, très content des performances en général de la bête, j’ai passé un vrai cap en terme technologique sur le stockage… Et c’est vraiment fabuleux !
    Après plus d’un mois d’utilisation, je suis encore soufflé par les perfs…

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    huit − cinq =

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.