Capturer une image d'un Windows

Tut's Windows mars 30, 2015

Après avoir créer l’image de démarrage et créer l’image de déploiement, vous êtes maintenant en mesure de capturer votre Windows (que vous avez au préalable préparé).


I. Préparation du serveur

Avant de capturer l’ordinateur « sysprepé », il vous faut configurer un minimum votre serveur WDS.
Vous avez normalement créé votre image de déploiement, il faut donc maintenant créer l’image de capture et le groupe d’images WDS.

Faites un clique droit sur l’image de déploiement précédemment créée, puis cliquez sur « Créer une image de capture« .

Un assistant va alors apparaître pour vous faciliter la création de cette image de capture.
En temps que tel, il n’y a rien de très compliqué pour cette création, vous devez être rigoureux quant à l’emplacement du fichier de capture principalement.

Entrez le nom de votre image de capture – Attention, ce nom sera affiché lorsque vous serez dans le WinPE (boot PXE). Pensez-donc bien à changer « Microsoft Windows Setup » par autre chose de plus significatif…

Vous devez ensuite placer ce fichier « à côté » du fichier « boot.wim » créé précédemment. Par défaut, il faut aller dans « RemoteInstallBootx64Images » pour les images en 64 bits.
Le dossier « RemoteInstall » se situe à l’endroit où vous l’avez défini lors de la configuration du serveur WDS.

Il faut donner un nom à ce fichier – pour plus de facilité, il est préférable d’entrer « capture », il sera ainsi facilement reconnaissable. Après avoir validé les paramètres, vous devriez avoir ce genre de fenêtre :
Attention, la création de l’image de capture peut être assez longue (~ 10 minutes)…

Vous n’êtes pas obligé de cocher la case « Ajouter une image au serveur de déploiement Windows » – Vous devez le faire uniquement si vous souhaitez ajouter une autre image de capture.

Le récapitulatif du serveur WDS devrait alors s’afficher, vous présentant toutes les images de démarrage / capture / déploiement disponibles :

Si vous ne voyez pas vos images, faites un clique droit sur le serveur WDS, puis « Actualiser » – Vos images vont alors apparaître correctement.


Il reste encore une étape à effectuer avant de pouvoir lancer la capture : Il faut créer un groupe d’images de déploiement sur le serveur WDS.

Sur le serveur WDS, faites un clic droit sur le dossier « Images d’installation« , puis sur « Ajouter un groupe d’images« .
Vous devez saisir le nom du groupe d’images dans lequel vous pourrez stocker les images de vos systèmes à déployer.

Votre serveur WDS est prêt à l’emploi ! Vous pouvez dès à présent capturer votre système !


II. Préparation de la machine à capturer

Votre machine à capturer se doit d’être « sysprepée » et pouvoir booter en PXE.
Toutes les machines (virtuelles ou physiques) sont capables de faire un boot PXE, vous devrez cependant vous réferrez aux caractéristiques de votre BIOS pour pouvoir activer l’option et configurer l’ordre de boot.

Pour rappel, le boot prioritaire (dans ce cas de WDS) est obligatoirement le PXE et ensuite le (groupe) disque dur.

La machine que j’utilise est dans un Hyper-V – Je fais démarrer la machine et aussitôt elle me demande si je souhaite démarrer sur le réseau. Le chargement est rapide, vous devriez donc arriver sur le menu suivant :

Les libellés peuvent changer selon ce que vous avez mis lors de la création des images de démarrage / déploiement / capture.

Dirigez-vous sur le lien « capture » pour lancer la capture de votre système invité.
Vous devriez avoir cette page d’accueil.

Attention, si vous n’avez pas cette page au démarrage et à la place vous avez une erreur « winload.exe », vous devez lire cet article (CZS) pour vous dépanner.


III. Lancement de la capture

La capture est sur le point de démarrer !
Vous devez choisir la partition à capturer, saisir le nom pour cette capture et (facultatif) entrer une description.

Vous devez sélectionner un emplacement local sur la machine « qui se fait capturer » pour enregistrer le fichier .wim de capture. Cette option est obligatoire puisque comme vous le dit l’assistant, l’enregistrement local permet de préserver une copie en cas de problème réseau si vous envoyez l’image sur un serveur WDS.
Et c’est d’ailleurs la prochaine étape, envoyer l’image capturée sur votre WDS.

Cochez donc la case « Télécharger l’image sur un serveur WDS« , puis entrez le nom NetBios du serveur WDS sur lequel vous souhaitez stocker l’image. Il faut ensuite cliquer sur le bouton « Connexion« .

Attention, la connexion peut être longue pour rechercher le serveur sur le réseau…

Pour plus de souplesse, j’ai directement utilisé le compte « Administrateur local » du serveur WDS pour me connecter.

P.S. : Si vous n’arrivez pas à sélectionner le groupe d’images du serveur WDS, assurez-vous que vous avez bien choisi un emplacement local sur la machine sysprepée pour sauvegarde le fichier .wim de capture.

Vous pouvez ensuite lancer la capture en cliquant sur le bouton « Suivant« .

La capture est alors lancée. Vous devez toutefois patienter une dizaine de minutes avant la finalisation de l’opération. Lorsque la capture sera terminée, le système va alors redémarrer tout seul, automatiquement. Une fois arrivé de nouveau sur le boot PXE, vous pouvez éteindre la machine « capturée ». Votre image a été transférée automatiquement sur votre serveur WDS :

A partir de ce point, votre WDS est donc capable de faire booter un PC en PXE (grâce au rôle DHCP qui est installé sur le même serveur que le WDS), capturer une image d’un système « sysprepé » et de déployer cette image sur d’autres machines… !

Mots clés

Julien HOMMET

Bercé par l'informatique depuis mon plus jeune âge, je transforme ma passion en expertise.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.