#HomelabESXi n°1 - Création d'un labo pédagogique

déc. 29, 2019

Pour effectuer de nouveaux articles sur CZS, je me suis lancé dans un petit labo ESXi sur mon PC et de vous partager les péripéties / mise en place. L'idée est simple : construire une architecture VMware ESXi + vCenter "simple", avec un stockage dédié via FreeNAS et un AD pour connecter tout ce petit monde.

Il n'y aura pas d'accès à Internet dans ce réseau - il n'y a aucun intérêt à être connecté, alors ne nous y connectons pas pour éviter des trames inutiles et des ressources "perdues".

Homelab ESXi, pour quoi faire ?

Simple : l'idée n'est pas à l'installation basique des ESXi, plutôt d'exploiter les ressources d'ESXi / vCenter et d'en faire de rapides docs techniques (peut-être des vidéos et des lives qui sait... ?). C'est aussi le meilleur moyen de remettre un peu les mains dans ces outils.
Il n'y aura pas d'exploitation intense de ce labo, plutôt de la mise en place / manutention à titre pédagogique. Ne vous attendez donc pas à voir un ESXi à 3298 VM en pleine charge...


Un tel labo nécessite quelques ressources matérielles, notamment parce que les VM qui contiendront ESXi (et le vCenter) nécessiteront beaucoup de ressources. Pour se faire, voici ma configuration matérielle (un exemple de PC/ressources qu'il faudrait pour travailler convenablement) :

  • CPU = AMD Ryzen 7 2700 (8 core - 16 threads)
  • RAM = 32 Gb DDR4 @ 3000 Mhz
  • Stockage = 2x SSD 500 Gb

Vous comprenez ici qu'il faut un processeur supportant la virtualisation, disposant d'un certain nombre de threads, au moins 32 Gb de mémoire vive et du stockage rapide. J'insiste sur les SSD, parce qu'il n'y a rien de mieux aujourd'hui pour créer des labos efficaces et rapides.


Côté logiciel, j'utiliserai l'outil VMware Workstation - il est possible d'utiliser Hyper-V ou Oracle Virtualbox - Vous pouvez même créer intégralement le labo sur un Proxmox ou un ESXi... Sauf qu'il n'y aura plus trop d'intérêt à suivre cette suite d'article si vous êtes déjà sur un hyperviseur de type 1 :-)

  • 3x VM VMware ESXi 6.7u3 - Configuration des VM : 4 vCPU chacune, 8 Gb de RAM chacune, 1 disque dur de 40 Gb chacune.
    C'est nécessaire d'avoir autant de ressources sur chaque ESXi, pour pouvoir contenir le vCenter. Vous pouvez aussi avoir que 2 serveurs ESXi et non pas 3. Au départ j'utiliserai uniquement 2 ESXi, mais le 3e ne sera pas loin...
  • 1x VM Windows Server 2019 (interface graphique), pour faire l'AD, DNS, DHCP et serveur de fichiers. C'est aussi la VM qui sera exploitée pour utiliser le labo ESXi. Configuration de la VM : 1 vCPU, 2 Gb de RAM, 1 disque dur de 40 Gb (système)
  • 1x VM FreeNAS, pour émuler un stockage réseau (NFS et iSCSI) et y effectuer une utilisation plus "professionnelle" de notre infrastructure - l'idée étant d'émuler un SAN d'une part et un serveur NFS en même temps.
    Configuration de la VM : 1 vCPU, 2 Gb de RAM, 1 disque dur de 20 Gb (système)

Total (approximatif) des ressources nécessaires : 14 vCPU, 28 Gb de RAM, 180 Gb en provision dynamique.

Clairement, les ESXi sont couillus - c'est aussi un pré-requis pour installer un vCenter sans être bloqué. Les autres VM (Windows Server et FreeNAS) n'ont pas besoin d'une quantité de ressources, puisqu'elles ne seront pas pleinement exploitées. Vous remarquerez qu'il n'y a pas de redondance dans les services FreeNAS et les services Microsoft : tout simplement parce que je n'ai pas assez de ressources matérielles - ce n'est pas le problème puisqu'il s'agit d'un labo de développement / tests.


Informations complémentaires et récap'

Comme cité plus haut, j'ai donc décidé de générer ce labo' sous VMware Workstation. J'utiliserai les outils et informations suivantes :

  • Réseau IPv4 = 192.168.127.0/24
    Pas d'IPv6 dans un premier temps. Un VMnet a été créé pour l'occasion dans VMware Workstation, pour que toutes les VM soient inter-connectées entre-elles et sans connexion vers l'Internet.
  • OS = VMware ESXi, Windows Server et FreeNAS
  • Pas d'internet dans le homelab, pas de routage.
  • le service/rôle DHCP sera supporté par le serveur Windows, tout comme pour le rôle AD et DNS.
  • Rappel : le but de cette série technique n'est pas de présenter (pour le moment) les bonnes pratiques - le sujet est plutôt à la mise en place d'une infrastructure de base permettant ensuite d'être exportée et donc affinée.

Voilà un peu l'idée générale du homelab ESXi, (re)découvrir VMware ESXi, montrer une infra en conditions réelles et naviguer dans le système. Des articles arriveront au fil de l'eau, pas forcément des articles simples comme "mettre une licence gratuite"...
Par la suite, si la série prend auprès de vous chers lecteurs, nous pourrons aller plus loin aussi bien sur la forme que le fond.

Mots clés

Julien HOMMET

Bercé par l'informatique depuis mon plus jeune âge, je transforme ma passion en expertise.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.