More

    [Debian 9] Installation de PostgreSQL

    Il existe différents serveurs SQL pour vos bases de données, tels que MySQL, MariaDB (notre article à cette adresse) ou encore PostgreSQL.
    Chacun de ces serveurs ont des avantages comme des inconvénients, mais le but de cet article est surtout de découvrir l’installation de PostgreSQL.

    [divider style= »solid » top= »10″ bottom= »10″]

    Téléchargement, installation et utilisation !

    Comme tout bon paquet qui se respecte sous Debian (et tout autre distribution Linux), il faut passer par le gestionnaire APT pour lancer l’installation.

    Paquets à installer :

    • Serveur PostgreSQL
    • Extension PHP pour pouvoir utiliser le serveur SQL et les scripts PHP
    sudo apt-get install postgresql php5-pgsql

    0_paquets-installation
    Téléchargement et installation des paquets pour PostgreSQL…

    L’installation est rapide et simple ! Il n’y a rien de plus à ajouter pour avoir un serveur PostgreSQL simple et fonctionnel… En n’oubliant pas quelques configurations comme présenté ci-après.

    Informations complémentaires :

    • Il faut se connecter avec l’utilisateur « postgre » pour pouvoir exploiter la base de données d’exemple de votre serveur PostgreSQL ;
    • Une première base de données est créée, elle porte le nom de « template1 » ;

    Un utilisateur est créé lors de cette installation, il s’agit de « postgres ».
    C’est cette user qui sera utilisé pour pouvoir vous connecter à votre serveur PostgreSQL.

    Première connexion :

    root# su postgres
    postgres# psql template1
    postgres# template1=# q

    [divider style= »solid » top= »10″ bottom= »10″]

    Quelques astuces complémentaires

    Se connecter avec n’importe quel utilisateur sur n’importe quelle base de données

    Il est possible d’utiliser n’importe quel utilisateur Unix pour se connecter à n’importe quelle base de données de votre serveur PostgreSQL… !
    Il faut modifier le fichier « /etc/postgresql/[N° version]/main/pg_hba.conf » et y saisir la ligne suivante :

    # TYPE  DATABASE        USER            ADDRESS                 METHOD
    local   all             all                                     trust

    PS : le « [N° Version] » est naturellement à remplacer par le numéro qui est

    Une fois le fichier enregistré, n’oubliez pas de redémarrer le service (service postgresql restart) pour prendre en compte les modifications.

    [divider style= »solid » top= »10″ bottom= »10″]

    
    

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    six − 1 =

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.