Découverte d’ADM 3.2.2 (NAS Asustor)

Avec le temps, l’OS des NAS Asustor a évolué de façon radicale. En plus d’être beau, il est devenu polyvalent et sait être exploité pour toutes les situations !

ADM 3.2 est particulièrement novateur sur deux points principaux : 

  • La personnalisation de la page de connnexion : vous pouvez faire correspondre la page de connexion à l’effigie de votre entreprise par exemple, ou à l’effigie d’Asustor… Vous pouvez aussi modifier la couleur des fenêtres dans l’interface – un moyen simple et rapide de se rappeler à quoi sert quelle fenêtre !
  • Avec les 7 applications disponibles aussi bien sur iOS que sur Android, vous pourrez gérer votre NAS Asustor sans le moindre accès à un PC ! Pratique et surtout moderne !

Pour une meilleure visibilité des images, cliquez dessus. L’image s’ouvrira dans la même page.

Le moniteur d’activité

Inhérent à tous les NAS aujourd’hui, un moniteur d’activité est présent. Ce dernier vous permet d’avoir des informations précises et réelles de votre matériel, sur différents points

  • Visualisation des performances (CPU, mémoire vive, prise réseau, état des disques durs et de l’iSCSI)
  • Utilisation des disques durs de façon simplifiée (uniquement l’espace disque utilisé et l’espace libre)
  • Liste de tous les processus démarrés, avec leur état et leur mémoire utilisée

Vous remarquerez que c’est visuel, avec des graphiques dynamiques. Pas besoin de chercher très loin pour avoir l’information, elle sera présente en un clin d’oeil !


AppCentral, le magasin d’applications

L’AppCentral est le magasins d’applications. Votre NAS Asustor est capable de contenir des applications tierces en plus de celles installées par défaut. Pour cela, il vous suffit d’ouvrir l’AppCentral et de cliquer sur l’application souhaitée ! Pas besoin de compte Asustor pour installer/utiliser les applications dans votre NAS.

En plus de pouvoir installer des applications pré-packagés via l’AppCentral, vous pouvez vous-même installer des applications via un fichier .apk (comme sur un téléphone portable Android !)… Ce qui ouvre la possibilité aux développeurs de créer leur propre application et de l’intégrer dans le NAS Asustor.

Moult applications sont disponibles de base dans cet AppCentral, en plus d’être régulièrement mises à jour. De nombreuses catégories sont disponibles (BDD, Web, Virtualisation, CMS, Domotique…) pour répondre à tous les besoins.


Le gestionnaire de stockage

L’application « Gestionnaire de stockage » est particulièrement utile pour connaître les informations de vos disques durs (état SMART) ou encore l’état de votre RAID. Je trouve l’option SMART très intéressante, puisque le NAS est capable de nous dévoiler l’intégralité des informations techniques et « physiques » de notre disque dur et ce en seulement 3 clics !

Vous remarquerez aussi les températures des disques durs de 41°C, sur ces images en cours de synchronisation RAID… Fabuleux ! Ça ne chauffe pas malgré le gros travail en cours.


Les services intégrés

Un autre module présent de base dans ADM3.2 est « Services » – il s’agit d’une application vous permettant de visualiser tous les services actuellement installés et en cours d’utilisation sur le NAS. Vous avez la possibilité de modifier ces services, d’y apporter un « tuning » selon les besoins.

Là où c’est intéressant, c’est que ce module sera mis à jour en fonction des applications que vous installez. Si un service est créé suite à l’installation d’une application depuis l’AppCentral, vous pourrez alors voir le service dans cette page et en avoir le contrôle.

C’est aussi dans ce module que vous pourrez démarrer et configurer les accès SSH et SNMP de votre NAS Asustor.


Informations générales sur le NAS

On oublie pas la partie « Informations générales » du NAS, qui permet d’avoir tous les renseignements utiles de votre matériel. Que ce soit les infos matérielles ou logicielles (utilisateurs connectés, version d’ADM) il y a aussi l’excellent « Dr. Asustor »…

Dr. Asustor, c’est le médecin de votre NAS. Avec ses vérifications en temps réel, vous saurez où en est votre NAS sur sa santé. Les « check » sont effectués à intervalle régulier pour s’assurer du bon fonctionnement matériel et logiciel. Il est même capable de vous fournir des conseils quant à la configuration de votre NAS ; vous pouvez voir sur la seconde image que je n’ai pas (encore) activé la fonction « Défenseur de réseau » (ADM Defender), qui est une sorte de pare-feu – Dr. Asustor me propose directement le lien pour activer l’option et la configurer, pratique !


Divers

Quelques infos complémentaires, en vrac… 

  • Pour les tests, j’ai installé Docker : ça fonctionne !! Vous pouvez avoir quelques containers sur votre NAS pour héberger vos propres services directement à la maison ! (image 1)
  • Partout dans l’interface ADM, vous pouvez avoir un aperçu instantané des ressources de votre NAS en cliquant sur le petit compteur en haut à droite de votre nom de session (image 2)
  • Le contrôle d’accès (image 3) vous permet plusieurs choses :
    • Configurer une authentification locale (auto-géré par le NAS / ADM) via des utilisateurs et des groupes d’utilisateurs
    • Configurer une authentification LDAP ou par Active Directory – connectez votre annuaire d’entreprise à votre NAS !
    • Modifiez les privilèges d’accès en fonction des services, des applications et des utilisateurs – attention toutefois aux erreurs qui pourraient vous bloquer les accès
    • Un système de notifications est disponible, par e-mail (configurable) ou par notifications PUSH (pour réceptionner les notifications/alertes directement sur votre téléphone portable !)
  • Possibilité de trier le bureau par ordre alphabétique (via un clic droit), ou encore la possibilité de créer des dossiers « idée », qui prennent un nom en fonction du contenu.

D’autres options et services sont disponibles – le tour d’horizon est encore à explorer/finaliser. Avez-vous fait des découvertes de votre côté ?

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer