A la découverte de Windows Home Server

Windows Home Server… Ce nom de système d’exploitation ne vous dit probablement pas grand chose et c’est tout à fait normal, il s’agit d’un OS très peu utilisé par le grand public et très vite abandonné par Microsoft, faute de vente… Et d’utilité.
Toutefois, étant un grand curieux, j’ai décidé d’en faire quelques articles pour découvrir ce système atypique, conçu à la base comme un serveur professionnel, pour le « perso ».

Note : Il faut savoir que cette version de Windows Home Server est assez « vieille », et par conséquent vous ne pourrez plus trouver WHM dans le commerce…[/alert]


I. WHM, ou Windows Home Server

WHM est un système d’exploitation serveur sur base de Windows Server 2003 R2 « SBS »Small Business Server. Windows Server 2003 est réputé pour sa stabilité, sa fiabilité et surtout sa robustesse, c’est donc pour cette simple raison que WHM se base sur cet OS.
L’intérêt d’avoir un tel serveur chez soi permet de s’auto-héberger – Il faut se rassurer, le système a été conçu de façon simple pour le grand public. Même sans avoir de connaissances particulières, vous serez en mesure de monter votre propre serveur WHM.

22-debut


II. Ce que permet WHM

Avoir un serveur chez soi pour héberger ses données peut paraître un peu trop costaud / trop conséquent pour le but principal du système : le stockage.
Aujourd’hui, avec la pléthore de NAS dont nous disposons, avoir un serveur exclusivement réservé au stockage de ses données un peu « too much » pour le commun des mortels… Mais pas pour les geeks !

En somme, avec un serveur WHM, vous pouvez :

  • Sauvegarder vos PC de votre réseau dans un même point central ;
  • Sauvegarder vos données et y accéder partout sur votre réseau ;
  • Partager vos données avec quiconque (selon les droits).


III. Les entrailles du système WHM

1°) La gestion des utilisateurs

Vous pouvez créer jusqu’à 10 utilisateurs (maximum) sur votre Home Server. Ces utilisateurs auront donc chacun leur espace de stockage personnalisable et personnalisé sur le Home Server.

Il y a trois types d’accès utilisateur :

  • Aucun : l’utilisateur voit l’existence de son dossier, mais ne pourra pas voir son contenu ;
  • Lecture : l’utilisateur peut ouvrir le dossier ou le fichier, mais ne pourra pas le modifier ou le supprimer ;
  • Complet : l’utilisateur a tous les droits sur le dossier : création, lecture, modification, déplacement, suppression.

Il existe aussi un compte invité, à la manière d’un compte invité sur un Windows « normal » ou Windows Server.

2°) La sauvegarde et la restauration d’un PC du réseau

WHM a une particularité que n’ont pas les NAS actuels : La sauvegarde (création d’image) d’un PC.

En effet, vous pouvez créer une sauvegarde intégrale de votre poste sur votre WHM, et restaurer cette sauvegarde lorsque votre PC est infecté / corrompu ou autre.

Il faut ainsi installer la « Console Windows Home Server » sur le poste concerné et permettre ainsi la sauvegarde de ce dernier.
Naturellement une configuration préalable sera nécessaire, mais il n’y a rien de bien sorcier.

La sauvegarde est une chose, la restauration une autre !

Si votre PC est instable, vous pouvez le restaurer par le biais du réseau, et donc de votre WHM. Des assistants sont fournis tout le long du processus pour vous expliquer le déroulement des étapes.

3°) Partage des fichiers

Le but principal de WHM repose quand même dans le stockage et le partage des fichiers.

Les utilisateurs ayant un compte sur votre Windows Home Server peuvent alors stocker leurs fichiers (selon les droits) mais aussi les partager sur votre réseau… Et aussi sur l’Internet !
Chaque utilisateur du domaine / groupe de travail /réseau dans lequel se trouve le WHM auront la possibilité de voir un « périphérique média » qu’est le Windows Home Server et ainsi les données partagées.

4°) Mini serveur web

WHM propose aussi une fonctionnalité d’hébergement pour vos sites web. Les fonctionnalités ne sont pas aussi poussées qu’un vrai serveur web, mais l’essentiel est présent pour avoir une solution clé en main fonctionnelle.
Le serveur web proposé est IIS 6, le serveur (ou plutôt le rôle) de Windows Server 2003. Vous aurez ainsi un serveur web disposant de nombreuses possibilités, mais attention à la compatibilité du serveur avec les nouvelles technologies (jQuery etc…).


IV. Configuration minimale du serveur

La configuration minimale requise pour l’installation du serveur Windows Home Server est assez simpliste. Le système étant assez léger (puisqu’il se base sur une version maintenant obsolète de Windows Server), vous pourrez ainsi installer WHM sur la majorité des PC que vous pouvez récupérer…

  • CPU : Processeur 1.0 GHz (ou plus) ;
  • Mémoire vive : 512 Mo ;
  • Disque dur : 60 Go ; *
  • Carte réseau : carte Ethernet 100 Mbit/s ;

Attention, vous devez avoir un disque dur d’au moins 60 Go d’espace, sans quoi l’installation ne pourra pas continuer.

2-error_hdd

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close