[Office 365 / MDT 2013] Déployer Office 365 via le MDT

Via le MDT, il est possible de déployer un pack Office 365 que vous avez au préalable téléchargé. Ainsi, chaque PC déployé pourra avoir ou pas son pack Office.

Avant de continuer la lecture de cette procédure, il est primordial d’étudier l’article suivant : [Office 365] Déployer Office en ligne de commandes via réseau.


I. Création d’une nouvelle application dans le MDT

Ouvrez le « Deployment Workbench » et ouvrez l’arborescence de votre « Deployment Share« . Plusieurs dossiers sont disponibles, dirigez-vous sur le dossier « Applications », puis faites un clic droit dessus et enfin sur « New Application » :

Un assistant de création va alors s’ouvrir pour faciliter l’ajout d’une nouvelle application.

La première consiste à choisir le type d’applications que vous souhaitez ajouter dans la liste de votre MDT. Pour cet exemple (déploiement Office 365), la solution la plus simple et la plus automatisée est d’utiliser directement « Application without source files or elsewhere on the network« 

Je préfère ce choix à « Application with source files« , puisque les sources d’Office précédemment téléchargées sont disponibles dans un dossier partagé – l’option n°2 est donc la plus optimisée pour ce type de déploiement.

Par la suite, vous devrez entrer les informations sur l’application concernée :

Bien entendu, ces informations sont à modifier selon vos applications que vous souhaitez déployer. Il est toujours intéressant d’avoir le plus d’infos possible sur l’application concernée –

La fenêtre suivante vous permet d’ajouter la ligne de commande concernée pour votre application – fréquemment nécessaire pour pouvoir installer l’application concernée. Dans notre exemple avec le pack Office, je vais tout simplement reprendre la ligne de commande utilisée lors du déploiement sur un PC :

Pour rappel, la ligne de commande est la suivante :

\\ip_srv\o365busprem2016\setup.exe /configure \\ip_srv\o365busprem2016\setup.exe

Naturellement, c’est à vous de changer la ligne de commande en fonction de votre environnement et de votre architecture. Il faut aussi prendre en compte le « Working directory », qui correspond à l’emplacement UNC de votre dossier où se trouvent les sources d’Office (pour cet exemple) – de mon côté, cela donne :

\\ip_srv\o365busprem2016

En cliquant sur le bouton « Next« , un récapitulatif va alors s’afficher – vous pouvez encore modifier les éléments si besoin est à partir de cette étape. Si tout est OK de votre côté, vous pouvez donc valider la création et attendre que le MDT indexe votre nouvelle application.

N’oubliez pas de faire une mise à jour de votre Deployment Share, en faisant un clic droit dessus, puis sur « Update Deployment Share« …


II. Installation de l’application lors d’un déploiement

Sur la machine cliente, lancez votre MDT comme normalement. Sélectionnez l’image à déployer puis continuer normalement la configuration de votre machine à déployer.

Vous arriverez sur une fenêtre où vous devrez choisir les applications à installer avec des cases à cocher. L’application va alors s’installer d’elle-même post-déploiement, comme « convenu » dans la « Task Sequence » que vous avez spécifié pour l’image.


III. Pour aller plus loin sur la configuration de l’application

En repartant dans le répertoire « Applications » du MDT, vous afficherez toutes les applications que vous avez pu ajouter. En double-cliquant sur une application, vous rentrerez dans ses paramètres :

Plusieurs choix s’offrent à vous : désactiver l’application, cacher l’application du dossier du dossier « Applications » (et donc ne pas la voir dans la phase de déploiement), ajouter les dépendances nécessaires pour l’application ou encore changer le nom de l’application.

Dès lors, le déploiement d’Office s’effectuera sur le PC selon l’ordre de la « Task Sequence ». Dans notre cas d’Office, une fenêtre MS-Dos va alors s’afficher et l’installation va s’effectuer automatiquement.

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer