Des données transférées à plus de 1000 Tbit/s

Pour la majorité d’entre-nous, les vitesses de transfert des données sont de l’ordre de 1 Gbit/s voire 10 Gbit/s pour les serveurs et autres SAN. Une équipe de chercheurs a réussi l’exploit de franchir la barre des 1000 Tbit/s !

Les fibres optiques actuelles sont constituées d’un seul cœur, permettant d’aller jusqu’à 100 Gbit/s de vitesse de transfert sur une seule et même fibre, ce qui est (il faut l’avouer) extraordinaire. Les travaux continuent sur la fibre optique et une étude l’University College de Londres vient de l’annoncer : ils sont parvenus à effectuer des transferts à plus de 1000 Tbit/s sur une seule et même fibre optique !


Pour rappel, la fibre optique se compose d’un émetteur et d’un récepteur de bout en bout, pour réceptionner le signal de l’unique cœur de la fibre et re-moduler ensuite l’information. L’expérience effectuée par l’University College est un peu plus complexe : la fibre utilisée ne comportait pas qu’un cœur mais 15 ! L’émetteur et le récepteur étaient bien entendu modifiés et adaptés en conséquence.

Les premiers essais de fibre optique « à grande bande passante » ne datent pas d’aujourd’hui : en août 2014, des chercheurs japonais avaient réussi à transférer des données à plus de 40 Tbit/s sur une fibre optique à 7 cœurs ! Vous pouvez retrouver cette information à cette adresse -> https://www.degroupnews.com/internet/fibre_optique-tres_haut_debit-recherche-deploiement-reseau.

For comparison this is almost 50,000 times greater than the average speed of a UK broadband connection of 24 megabits per second (Mb/s) […]

To give an example, the data rate we have achieved would allow the entire HD Games of Thrones series to be downloaded within one second.

En gros, une fibre optique d’un Tbit/s est 50 000 fois plus puissante qu’une connexion de 24 mbit/s, et permet de télécharger la série Game of Thrones en HD en moins d’une seconde… ! Ça laisse rêveur…


Quel avenir ?

Il est évident que cette technologie n’est pas prête d’arriver dans nos chaumières – ces tests sont réalisés sur de très courtes distances, en laboratoire, avec des matériels sophistiqués voire même encore à l’état de prototypes. Pourtant, lorsque ce type de fibre optique sera finalisé, les communications mondiales se verront désengorgées et les données entre continents iront à la vitesse de la lumière ! (:D) Pour ceux qui espèrent des baisses de latence… Sachez que vous n’en aurez pas. Le peering entre les opérateurs fait toujours rage et le restera pendant longtemps, affaire de gros sous…

Source

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This
Fermer
Fermer