Emacs & Org-mode : Le traitement de texte brut

Emacs est un logiciel de traitement de texte dit en brut, c’est à dire qu’il n’y a aucune fioritures ni autres fantaisies quant au style de texte.

Il apparaît alors comme un simple bloc-note, mais il renferme un très grand nombre de fonctionnalités « cachées » par de nombreux raccourcis claviers.

Plus d’infos sur l’article de Wikipédia à cette adresse.

Org-Mode est quant-à lui une extension d’Emacs, un plugin à ajouter-en plus. Grâce à OrgMode, vous bénéficierez d’une multitude d’options quant à la saisie du texte, de nouvelles fonctionnalités d’exportation de vos documents, la planification de votre emploi du temps et bien plus encore en suivant ce lien : Features OrgMode

Emacs utilise ce que l’on appel des « buffers« . Ce ne sont donc pas des fenêtres même si ces derniers en on l’apparence.

Définition selon Wikipédia :
En informatique, buffer est le terme anglais équivalent à mémoire tampon, une zone de mémoire virtuelle ou de disque dur utilisée pour stocker temporairement des données, notamment entre deux processus ou deux pièces d’équipement ne fonctionnant pas à la même vitesse.


I. Installation

Pour installer Emacs & son mode OrgMode, il suffit tout simplement d’entrer cette commande dans un terminal :

sudo apt install emacs --no-install-recommends

Il y a une multitude de paquets à installer… Toutefois, la documentation prend une place folle, c’est pour cette raison que vous vous retrouverez avec plus de 500mo de fichier à télécharger. La commande ci-dessus vous permet d’avoir uniquement les applicatifs nécessaires et les polices d’écriture.

Une fois l’installation complétée, vous pouvez lancer Emacs soit en faisant les combinaisons Alt + F2, soit en ouvrant un terminal et entrer « emacs » ou en cherchant le logiciel dans votre explorateur de logiciels.

image1

Vous arriverez alors sur la page d’accueil d’Emacs, vous proposant différents liens pour découvrir, connaître, apprendre & utiliser Emacs.

NB : Il est possible de passer le tutoriel en français, notamment en navigant dans le menu « Help« , et en sélectionnant « Emacs tutoriel (choose language)« , puis sélectionner « French« .


II. Première prise en main

Pour créer un nouveau document avec notre nouvel éditeur de textes, vous pouvez soit cliquer en haut à gauche sur l’icône nouveau document, soit en faisant la combinaison de touches suivantes

Ctrl - X + Ctrl - F

L’icône en question se trouve tout en haut à gauche, c’est la première icône de la barre.

En créant un nouveau document, une fenêtre s’ouvre pour savoir à quel endroit se trouvera le fichier en question. Vous devez donc choisir l’emplacement de votre fichier, et lui indiquer son nom.

Attention, pour que votre fichier soit compatible avec Org-mode et disposer de toutes les fonctionnalités, il faut mettre l’extension du fichier « .org » après votre nom de fichier.
Soit : nomfichier.org

Ainsi, votre fichier sera créé, avec l’extension .org, et vous vous retrouverez dans une page… blanche.

image2

En bas de la fenêtre principale, une petite fenêtre sert d’affichage dynamique quant aux commandes passées dans Emacs.

Vous pouvez y voir le nom de votre fichier dans lequel vous êtes en ce moment, mais aussi toutes les commandes qui y sont passées.

Une fois le fichier fini, il faut l’enregistrer. Vous avez 2 solutions :

  • Soit avec le menu « File« , puis l’option « Save« 
  • Soit par la combinaison de touches « Ctrl – X + Ctrl – S« 

Un message d’information s’affiche pour confirmer la bonne exécution de la commande :


III. Installer Org-mode via Emacs

L’éditeur dispose de son propre outil d’addons/paquets complémentaires – c’est par le biais de cet utilitaire que nous allons installer Org-Mode, permettant de débrider les possibilités d’Emacs en plus de faire une pré-configuration automatiquement.

Dans la fenêtre d’Emacs, appuyez simultanément sur les touches « Alt + X » puis saisissez « package-list-packages »
Le buffer d’Emacs va alors se modifier pour afficher une liste de touts les paquets disponibles à l’installation. Dans la liste, dirigez-vous vers le bas pour arriver sur « org » – c’est l’extension que nous souhaitons installer. Appuyez sur la touche « Entrée » pour accéder aux options d’installation de l’extention, enfin à l’aide de votre souris, cliquez sur le bouton « Install« . L’installation d’org-mode va s’initier rapidement. Lorsque tout est en place, vous pouvez changer de buffer.


IV. Tutoriels complémentaires

Naviguer / visualiser les différents buffers ouverts

Tout en bas de la fenêtre d’Emacs, nous venons de voir que les commandes & les interactions possibles avec ces commandes s’affichaient dans un petit cadre dynamique.
Juste au dessus de l’écriture des commandes, vous pouvez y apercevoir le nom du fichier, dans notre exemple, « nomfichier.org ».

  • En faisant un clic gauche, on passe au buffer suivant ;
  • En faisant un clic droit, on passe au buffer précédent.

Ainsi, vous pouvez facilement visualiser vos buffers en cliquant différemment sur le nom du fichier, à l’aide de la souris.

Insérer un TODO

Ctrl - C + Ctrl - T une première fois
 TODO test
Ctrl - C + Ctrl - T une deuxième fois
 DONE test

Ou alors, une fois que le TODO est créé, il existe un raccourci un peu plus rapide :

Shift + Gauche / Shift + Droit

Afficher une nouvelle ligne TODO au même niveau de titre.

Se positionner sur la ligne suivante, puis faire la combinaison de touche :

Alt + Shift + Entrée 

Exemples de hiérarchie de titre (avec couleurs pour organisation / repère visuel)

* Titre1
** Titre2
*** Titre3
**** Titre4
***** Titre5
****** Titre6
...

Création d’un lien hypertexte (web, lien intra-page)

Ctrl - C + Ctrl - L

Ou alors, à la main :

[[lien_http][description_lien]]

Entrée dans le mode export d’Emacs

Ctrl - C + Ctrl - E

Il faut ensuite appuyer sur la touche « T » : Elle permet d’insérer le « template » (modèle) d’export par défaut d’Org-Mode, pour pouvoir ensuite sortir le ficher brut dans divers type de formats (PDF, HTML, TXT, ODT…)

Vous pouvez aussi exporter votre fichier .org en .PDF, et l’ouvrir directement en .PDF en appuyant sur la touche « D » une fois dans le menu d’exportation (Ctrl – C + Ctrl – E).[/alert]

Switcher (se déplacer) entre les buffers (fichiers)

Ctrl - X + B


Découvrez les autres tutoriels !

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer