#HomelabESXi n°2 - Création des VM ESXi et Windows

Tut's divers janv. 03, 2020

Moins de théorie, plus de concret ! L'objectif (rapide) est de faire suite au #HomelabESXi1 et de créer les VM.


Configuration de VMware Workstation

Avant la création, une rapide configuration est à faire sur Workstation - l'emplacement par défaut des VM et la génération d'un VMnet dédié. Par principe, je privilégie un VMnet "neuf" pour mes homelab, permettant ainsi une confusion entre les labos, les VM etc. Pour le coup, il y aura plusieurs VMnet créés : un pour le vMotion, un pour le stockage entre les ESXi et FreeNAS puis un troisième "tout venant".

Chaque VMnet a son réseau IPv4 (/24) sans serveur DHCP. Le seul DHCP nécesaire serait dans le réseau "ESXiLab" - la VM Windows s'en chargera.

Lorsque ces paramètres sont gérés, la création des machines démarre enfin. 3 VM pour ESXi (ESXI1, ESXI2 et ESXI3), une VM pour l'AD/DNS/DHCP (SRV2019-AD1) et une VM FreeNAS (FREENAS1). Pas de grosses folies, sinon c'est le meilleur moyen d'oublier ce qui est fait...


Machine AD/DNS/DHCP

Une machine assez importante, puisqu'elle sera une des pierres angulaires de l'infrastructure. Cette VM est un Windows Server 2019 Standard avec interface graphique - elle me servira de machine d'administration, d'AD/DNS/DHCP et de "debug". Ce n'est pas du tout une bonne pratique mais on s'en moque, c'est un POC (proof of concept).

Lorsque le système d'exploitation est installé et une IP fixée sur la machine, c'est au tour des rôles d'être mis en place ; je commence par l'Active Directory - très basique, une nouvelle forêt et un domaine au nom de "czs.local", le mot de passe de restauration saisi, l'installation est réalisable. Un petit redémarrage et le tour est joué. Maintenant que l'AD est prêt, je finalise les rôles DHCP et DNS.
Un article est disponible à cette adresse (CZS) relatif à l'installation d'un AD / DNS.

Côté DHCP, l'inscription se fait facilement depuis le Gestionnaire de Serveur, s'en suit la création d'une étendue IPv4 pour le réseau 192.168.127.0/24.

Côté DNS, c'est la création d'une zone de recherche inversée et des sous-réseaux pour faire les requêtes nécessaires. En même temps, je vais créer les enregistrements A nécessaires pour mon labo', soit (pour le moment) les 3 IP des serveurs ESXi, le vCenter et le FreeNAS

  • ESXi = 192.168.127.20 / 192.168.127.21 / 192.168.127.22
  • FreeNAS = 192.168.127.11
  • vCenter = 192.168.127.12

Les IP ci-dessus sont uniquement pour le "management", je n'ai pas encore créé les IP pour la partie vMotion et le stockage. En soit ce n'est pas utile dans le labo, c'est plutôt pour servir de pense-bête. Les noms sont simplistes et voulus, l'idée d'un labo (pour rappel...) n'est pas de se prendre le chou mais plutôt d'aller à l'essentiel de ce qui doit être testé !

Pour le serveur Windows, c'est tout pour l'instant. Nous y reviendrons plus tard...


Machines VMware ESXi

La création des VM ESXi est simple : une fois les 3 machines créées, je les lance et je les fait démarrer sur mon ISO ESXi. L'installation se passe en quelques minutes et je peux déjà m'y connecter avec un navigateur web via leur IP (obtenue par DHCP grâce à notre VM Windows) ou directement sur la console VMware.

Les configurations faites dans les ESXi sont simples : mise en place d'IP fixes pour les cartes réseaux ! Pas d'utilisation d'IPv6 - je modifie les cartes réseaux vmk0 qui seront dédiées au management (permet d'accéder aux ESXi depuis notre VM Windows) en leur affectant une IP.
Une autre partie est consacrée à l'activation des cartes réseaux pour le vMotion et le stockage - article disponible à cette adresse.

Je change aussi leur nom - "ESXix" où x est un chiffre. Pour renommer l'ESXi, allez dans "Networking", "TCP/IP Stack" - cliquez sur "Default TCP/IP Stack" puis sur le bouton "Edit settings". Enfin, sélectionnez l'option "Manually configure the settings..." et saisissez les informations nécessaires.

Pour m'assurer du bon fonctionnement des machines et être sûr que tout est en règle, un reboot s'impose ! En production, ne le faite pas !! Ici, il n'y a ni VM ni utilisateurs dans nos ESXi, donc aucune casse. En prod', vous devrez au préalable passer les serveurs ESXi en mode maintenance et ensuite pouvoir redémarrer convenablement.


Maintenant que nos ESXi sont prêts et notre machine Windows aussi, nous pouvons créer et configurer FreeNAS...

Mots clés

Julien HOMMET

Bercé par l'informatique depuis mon plus jeune âge, je transforme ma passion en expertise.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.