Parce qu'il y a toujours une solution...

La partie n°3 concernant la création du stockage via FreeNAS (disponible à cette adresse) étant terminée, passons à l'étape suivante et occupons-nous des hyperviseurs !


Réglages préliminaires

Dans une infrastructure sous VMware et bien d'autres, le réglage d'un serveur de temps est primordial. Sans ça, au moindre décalage de temps, votre infrastructure sera totalement inutilisable.
Pour se faire, direction sur chaque ESXi, cliquez sur "Manage" puis dans l'onglet "System" cliquez sur "Time & Date". Cliquez ensuite sur le bouton "Edit settings" - Par défaut, le service NTP est désactivé et le temps est configuré manuellement. Cliquez alors sur "Use Network Time Protocol", ajoutez l'IP de l'AD (qui sera le serveur de temps maître) et mettez la politique NTP sur "Start and Stop with Host".


Ce faisant, restons dans la partie "Manage". Nous allons faire entrer nos serveurs ESXi dans l'AD. Dirigez-vous alors dans l'onglet "Security & Users" puis dans le menu à gauche sur "Authentification". Par défaut, les ESXi ne sont pas dans l'AD - cliquez alors sur le bouton "Join domain".

Entrez vos identifiants de domaine puis validez - après un cours instant, votre ESXi doit maintenant être dans le domaine ! Ici, c'est validé. N'oubliez pas de faire de même pour le second serveur ESXi !

Les ESXi sont connectés à l'AD, mais ce n'est pas pour autant que vous pourrez vous connecter avec les comptes AD, du moins pour le moment. Nous modifierons ces paramètres une fois le vCenter mis en place. Entre temps, le service "lwsmd" sur les ESXi sera démarré automatiquement, il s'agit du service "connexion AD" de VMware.


Déploiement du vCenter

Il est temps de lancer l'installation du vCenter, pour enfin avoir notre cluster d'ESXi ! Je ne traiterai pas ici de l'installation d'un vCenter via appliance, parce que ce serait trop long pour ce document.

ARTICLE vCenter sur ComputerZ Solutions - pas compliqué en soit, c'est juste plutôt impactant quant au temps de déploiement selon la puissance de votre infrastructure.

Ce qu'il faut retenir : un vCenter consomme énormément de ressources. Il est aussi votre point central de votre cluster - c'est une VM cruciale, pensez donc à préparer un plan de sauvegarde et de restauration implacable !
Lorsque votre vCenter est déployé, injectez immédiatement une licence, sous peine d'être restreint et bloqué pour vos tests. Au besoin, essayez de demander une licence NFR ou de type "labo" pour vos tests auprès de VMware... ;)


A cet instant, seulement un ESXi sur deux fait partie du vCenter - en soit, il n'y a même pas un seul ESXi dans le vCenter. Au préalable, nous devons créer un premier "datacenter", qui comportera alors les serveurs ESXi.
Dirigez-vous dans l'interface web du vCenter (dans l'exemple, sur https://vcenter.czs.local), faites un clic droit sur "vcenter.czs.local" puis sur "New datacenter". Entrez-y un petit nom puis validez les changements.

Le "datacenter" représente une infrastructure - il se compose de serveurs ESXi, d'espaces de stockage, de pools de ressources et naturellement de machines virtuelles. Vous pouvez créer autant de datacenter que vous le souhaitez et selon les permissions de la licence du vCenter.
Ajoutons maintenant nos ESXi - clic droit sur "Datacenter" (ce que l'on vient de créer), puis sur "Add host...". Un assistant de configuration va alors s'ouvrir en vous posant quelques questions vis-à-vis des serveurs à ajouter :

  • Adresse IP ou nom de serveur
  • Mot de passe de connexion au serveur (préférez ici ajouter via le compte "root")
  • Mode "lockdown" (savoir si vous pourrez vous connecter localement sur les serveurs ESXi ou passer via le vCenter)

Vous pouvez retrouver un article plus détaillé à cette adresse - CZS. Je n'ajoute pas les infos sur cet article pour éviter la surcharge. En soit, rien de compliqué. Répetez la manipulation pour tous les serveurs ESXi que vous souhaitez ajouter - ici, une fois les deux serveurs ajoutés :

Les ESXi gigotent (le serveur n°1 est presque en PLS, parce qu'il supporte le vCenter) mais en soit, l'infrastructure est presque prête intégralement ! Ne restera plus que l'ajout des espaces de stockage...