Parce qu'il y a toujours une solution...

Précédemment, l'infrastructure vCenter s'est montée - les ESXi sont en cluster, la VM vCenter est prête, ne reste plus qu'à ajouter les espaces de stockage fourni par FreeNAS (en iSCSI et NAS).
Attention, cet article est plutôt complexe - la moindre erreur de configuration ne sera pas fatale, mais vous empêchera de voir les espaces de stockage. Suivez donc bien l'ordre dans le quel se déroule les étapes.


Lors de la création des espaces de stockage FreeNAS, la configuration pour le iSCSI n'a pas été terminée. En effet, les espaces de stockage sont créées mais pas la connexion iSCSI. Retournons donc rapidement dans l'interface d'administration de FreeNAS. Rapidement, entrez dans la configuration de la carte réseau secondaire en 192.168.129.x/24 puis dans "options" saisissez "mtu 9000" - ce paramètre force la carte réseau à avoir un MTU à 9000, permettant ainsi le flux iSCSI.

Le pool iSCSI a été créé mais pas de LUN - ce qui est plutôt contraignant pour exploiter l'espace de stockage... Direction "Storage", "Pools" puis sélectionnez ensuite votre espace iSCSI - à côté de l'espace, trois petits points vous permettent d'ouvrir un menu - dedans, cliquez sur "Add Zvol". Saisissez un nom de volume, une taille et laissez les autres options par défaut.

Seconde étape, allez sur la partie "Sharing" puis sur "Block (iSCSI)" et cliquez sur "Portals" puis le bouton "Add". La méthode de découverte sera alors sur "NONE", permettant ainsi la découverte sans mot de passe – Pour rappel, il s'agit ici d'un labo', pas pour une mise en production. Dans le monde réel, instaurez un CHAP à minima ! L'adresse IP sera fixée sur "192.168.129.11".

Dans la partie "Initiators", j'ai ajouté le nom d'initiation des deux clients (que vous trouverez dans l'onglet "Properties" - de type "iSCSI Name = iqn.1998-01.com.vmware:esxi1-0624cff4" - les identifiants ne seront pas les mêmes pour votre infrastructure) et le sous-réseau autorisé. Vous pouvez laissé en full access en laissant les options sur "ALL".

Dans l'onglet "Extents", vous devrez y ajouter le volume précédemment créé dans l'iSCSI-Pool :

Côté "Targets", ajoutez-y les informations demandées - tout ce que nous venons de configurer.

Enfin, cliquez sur l'onglet "Associated targets" et ajoutez la cible (Target) et le volume (Extent) créés - l'ID du LUN est obligatoire, vous pouvez y saisir ce que vous souhaitez comme chiffre.

FreeNAS est maintenant capable de recevoir les invitations/initiations iSCSI des clients provenant du réseau 192.168.129.0/24 ! Maintenant, passont sur le vCenter.


Côté vCenter, nous devons aussi modifier le MTU des cartes réseaux pour communiquer en iSCSI. Cliquez sur un premier serveur puis sur l'onglet "Configure", descendez dans la liste et sélectionnez "VMkernel adapters". Sélectionnez ensuite la carte réseau vmk2 (la carte réseau qui correspond à notre lien pour le stockage) puis éditez les paramètres - dans la fenêtre qui s'ouvre, mettez le MTU à 9000. Validez les changements, puis cliquez ensuite sur "Virtual switches" (juste au dessus de "VMkernel adapters") - sélectionnez le vSwitch de stockage et cliquez sur le bouton "edit" : même procédure que pour la carte réseau, modifiez le MTU à 9000 et validez les changements.
Ces modifications sont à effectuer à l'identique sur tous les autres serveurs ESXi du cluster.

Toujours dans la partie "Configure" sur un premier serveur, cliquez dès maintenant sur "Storage Adapters". Ajoutez un contrôleur iSCSI avec le bouton "Add Software Adapter". Un peu en dessous dans la fenêtre, cliquez sur l'onglet "Dynamic discovery" et ajoutez-y l'adresse du serveur de stockage (IP ou DNS) - déplacez-vous dans l'onglet "Network port binding" et ajoutez-y le port group correspondant au lien pour le stockage (ici, le "Storage" / vmk2). Lorsque ces configurations sont effectuées, cliquez sur le bouton "Rescan Storage"... L'ESXi va alors tenter de joindre les cibles iSCSI disponibles sur le réseau - si tout est OK, vous devriez voir dans les onglets "Paths" et "Devices" les liens correspondant à FreeNAS.

Effectuez la même opération sur le second serveur (partie "Configure") et vérifiez que vous avez bien le même "Devices" que sur le premier serveur. Si c'est le cas, tant mieux !!
Sinon, contrôlez plusieurs points :

  • Est-ce que la carte réseau a bien un MTU de 9000 (vSwitch et VMkernel) ?
  • Est-ce que la configuration dans FreeNAS accepte tout (mode "ALL" dans les "Initiators") ou y a t-il des noms définis (dans ce cas, vérifiez que la syntaxe des noms est exacte) ?
  • Est-ce qu'il y a un blocage de flux/ports dans un pare-feu/routeur ?
  • Les cartes réseaux des ESXi et FreeNAS sont-elles sur le même réseau ?

De retour dans le vCenter, cette fois pour ajouter des datastore !
Dans un premier temps, nous nous occuperons de la partie iSCSI (mode bloc). Cliquez ensuite sur l'icône en forme de disque dur, faites un clic droit sur "Datacenter" plus sur "Storage" et enfin "New Datastore". Par défaut, l'option sélectionnée est "VMFS" - ce que nous souhaitons. Entrez un nom pour ce stockage et sélectionneze un serveur ESXi puis sélectionnez la LUN. Validez les autres paramètres (par défaut tout est correct pour une utilisation labo) et vous voilà désormais avec un stockage déporté vers FreeNAS pour vos VM !
La configuration de ce datastore sera répliqué aussi sur le second ESXi, puisqu'il a la même configuration et autant d'accès que le premier ESXi.


Pour la partie NFS, c'est beaucoup plus simple - Cliquez sur l'icône en forme de disque dur, faites un clic droit sur "Datacenter" plus sur "Storage" et enfin "New Datastore". Choisissez l'option "NFS", préférez la version "NFS 3" (mode labo' pour rappel...), saisissez le nom d'affichage du datastore et l'emplacement réseau (selon la configuration du stockage sur votre FreeNAS - vous pouvez retrouver la configuration dans FreeNAS dans la partie "Sharing" puis "Unix (NFS) Shares") ; sélectionnez pour quels serveurs ESXi cet espace sera accessible et validez les modifications.


Vous voilà maintenant avec 4 espaces de stockage :

  • un datastore en iSCSI
  • un datastore en NFS
  • un datastore local par serveur ESXi

A cet instant, le labo est terminé et prêt à l'emploi !! Petit récapitulatif de ce qui est fait :

  • Création de deux serveurs ESXi et mise en cluster de ceux-ci via un vCenter
  • Création d'une VM Windows Server pour monter un AD et jonction au domaine des serveurs ESXi
  • Création d'une VM FreeNAS et configuration du stockage pour l'exploiter depuis le vCenter
  • Configuration réseau des ESXi pour exploitation du stockage

Pour l'instant, je n'irai pas plus loin dans ce HomeLabESXi - l'objectif étant atteint, je me focaliserai sur d'autres articles.
Envie de continuer cette série ? Dite-le moi dans les commentaires ! :)