HP Workstation Z420 – Un PC tour pour le professionnel exigeant

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

3 Comments

  1. J’ai personnellement une sacrée dent contre les machines HP de la classe Workstation. Du moins il y a encore deux-trois ans, les BIOS étaient tellement castrés qu’il était impossible d’opérer la moindre modification sans avoir un blocage. J’ai eu l’affront de débrancher les ports USB de façade pour y brancher un lecteur de cartes SD. Il n’a pas été reconnu, bloqué par le BIOS.

    La stabilité c’est bien, mais à tout prix, la machine devient vite limitée car non-évolutive.Et oui, on parle de machine d’entreprise, donc je prend en compte la durée de vie d’environ 10 ans dans ma critique 🙂

    1. Les BIOS d’HP ont subi un sacré ménage depuis quelque temps, exit les anciennes versions que tu as pu connaître ! 🙂 Maintenant c’est du tout nouveau tout beau (Merci UEFI) et fonctionnel !
      Je n’ai pas (encore ?) vu ce problème que tu décris dans ton commentaire… Affaire à suivre !

      Concernant l’évolution de la machine, tu peux lui ajouter de la RAM et des HDD, les emplacements sont présents. Tu as aussi du PCI-E, donc les cartes « auxiliaires » peuvent être amenées dedans.
      Après, c’est un peu le genre de PC qui va être fait « d’un bloc » et ne plus bouger jusqu’à la fin de sa vie ; c’est ce qui se passe pour la machine testée dans cet article : La configuration (et les options) resteront à vie du produit ! 🙂
      J’espère qu’elle durera au moins 5 ans… 🙂 Tout comme ce blog 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close