[HPE VSA] Initialisation du stockage – création de deux RAID

La solution de stockage « HPE Store Virtual VSA » permet d’avoir une solution de stockage redondante, fiable et évolutive. Cette documentation présente l’utilisation du HPE VSA pour la création de deux RAID compte-tenu des deux  grappes de disques que j’ai à ma disposition.

La première grappe de RAID sera un RAID-5 de 3 disques SSD de 480Go ; la seconde grappe sera composée de 4 disques SAS de 600 Go à 15k tr/min pour en faire aussi un RAID-5. Ces disques durs sont dans un serveur HPE DL380 Gen 9, disposant des dernières mises à jour et du dernier matériel en date à l’heure de saisie de l’article.


Lors du démarrage de votre serveur HPE, vous devez impérativement booter sur le « HPE Intelligent Provisioning« , via la touche F11. Peu après les divers chargements, la page principale du HPE Intelligent Provisioning va s’afficher, comme ci-dessous :

Il faut alors sélectionner « Intelligent Provisioning » – Bien que nous pourrions aussi utiliser le « Smart Storage Administrator » pour s’occuper uniquement du stockage, l’Intelligent Provisioning permet non seulement de pré-configurer le réseau pour votre serveur mais aussi de mettre à jour toute la partie HPE iLO (donc tous les firmwares embarqués sur le serveur, y compris les mises à jour logicielles pour l’iLO).
La configuration se fait assez rapidement, comme ci-dessous :

Veillez à bien configurer les informations ci-dessus, notamment le temps (date, heure, fuseau horaire) et votre clavier – vous éviterez par la suite de nombreux problèmes de connexion et d’installation.

Suite à cette configuration, l’utilitaire va vous mettre face ) un choix : utiliser ou pas l’Intelligent Provisioning > il est plus que recommandé d’utiliser cet outil pour bénéficier de tous les logiciels et autres dépendances pour vos OS !

Enfin, vous aurez le choix entre lancer l’installation de votre système d’exploitation ou utiliser les outils HPE – à l’heure actuelle, vous n’avez pas de stockage mis en place ; il faut donc choisir la seconde option, à savoir « Effectuer la maintenance« .

Quelques outils sont disponibles pour que vous puissiez faire correspondre le système parfaitement à vos besoins. Ici, nous souhaitons modifier le stockage pour qu’il puisse être utilisable – Choisissez donc l’option « HPE Smart Storage Administrator« , en cliquant sur le bouton concerné.

L’utilitaire « Smart Storage Administrator », c’est un des points centraux à utiliser et à connaître par cœur lorsque vous utilisez un serveur HPE. De par cet outil, nous allons pouvoir créer nos RAID de nos différentes grappes de disques et rendre une grappe (ou plus, selon les situations) bootable.
Pour commencer les opérations, cliquez sur le nom de votre carte contrôleur – ici, la « Smart Array P440ar« .

Lorsque vous avez cliqué sur votre carte contrôleur, deux nouveaux choix s’offrent à vous :

  • la configuration des grappes
  • le diagnostic des grappes

Ici, serveur neuf oblige, il faut passer par la création des RAID – cliquez donc sur « Configurer » pour accéder à l’assistant de configuration du RAID.

Vous remarquerez aussi le nombre de disques durs (ou autre) à votre disposition – ici, 7 disques (4 SAS, 3 SSD).
Après avoir cliqué sur « Configurer« , le premier module de RAID pourra être créé. Je souhaite créer dans un premier temps le RAID pour les disques SAS, s’en suivra les disques SSD. Dans le type d’unité, j’ai sélectionné « SAS HDD » (repérés automatiquement par le contrôleur des disques)

Pour créer le RAID, il faut sélectionner tous les disques (via le bouton « Tout sélectionner« ), puis cliquer sur le bouton « Créer un module RAID » en bas. Des options de configuration du RAID vont alors s’afficher :

L’option la plus importante est la première, à savoir le type de RAID que vous souhaiteriez avoir. Dans ce cas, il s’agit du RAID5 à sélectionner.
Sachez que le HPE VSA optimise automatiquement votre sélection pour bénéficier des meilleures performances possibles. Vous pouvez si vous le souhaitez modifier ces paramètres, mais je ne vous le conseille pas. Lorsque la création est terminée, vous pouvez cliquer sur le bouton « Créer une unité logique« . Le RAID précédemment initié sera alors créé.

Ci-dessous, le récapitulatif du volume concerné :

En cliquant sur « Terminer« , vous retournerez sur la page d’accueil, avec les boutons « Configurer » et « Diagnostiquer ». Puisque nous avons aussi des disques SSD, il convient alors de faire la même procédure pour créer aussi un RAID-5 en utilisant ces SSD.

Comme il s’agit de disques SSD, une option vis-à-vis de l’optimisation et notamment du sur-provisionnement (over-provisioning) vous sera posée – vous pouvez accepter cette option et continuer la suite de l’assistant.

Enfin, une fenêtre pour vous afficher le résultat de vos manipulations dernièrement effectuées – ici, un RAID-5 avec les SSD.

Nous approchons de la dernière étape, à savoir le fait de rendre bootable une grappe de disque – Etape obligatoire, sans quoi votre système serait inaccessible au démarrage. Plutôt contraignant…
Lorsque vous êtes sur le panneau d’index du Smart Storage Administrator, cliquez sur votre contrôleur, descendez dans la liste et cliquez sur « Définir le lecteur/volume logique démarrable » :

Toutes les grappes de disques disponibles seront alors affichées – vous ne pourrez pas  y voir les disques seuls, il faut obligatoirement sélectionner un disque logique.
Dans l’exemple ci-dessous, compte-tenu des deux grappes précédemment créées, je souhaite définir le secteur de démarrage sur la partition logique comprenant les disques SAS. La liste s’incrémente de telle façon à ce que le dernier volume logique corresponde à votre dernière grappe RAID créée.

J’ai créé le RAID-5 SAS en premier, donc le secteur d’amorçage souhaitait sera sur le disque logique n°1. Je définis donc le « Volume/unité logique de démarrage principal(e) » sur mon disque logique n°1 et je mets le reste sur « aucun ».
Une fois la sélection terminée, un petit récapitulatif va alors s’afficher :

En cliquant sur « Terminer« , la procédure sera alors finalisée et vos lecteurs logiques prêts à l’emploi !! Dernier point, redémarrage du serveur – cliquez sur l’icône « power » en haut à droite de l’écran et sélectionnez « Redémarrer« .

Dès à présent, votre serveur dispose donc de deux grappes de disques (deux volumes logiques) prêts à l’emploi, dont un est bootable.

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close