[ESXi 6] Installer VMware ESXi 6

Pour installer ESXi, il faut utiliser le fichier .ISO fourni sur le site de VMware. En une dizaine de minutes, votre serveur sera prêt à l’emploi et donc à virtualiser vos machines !

Cet article traite uniquement l’installation de l’hyperviseur VMware ESXi dans sa version 6 et de son client VMware vSphere Client. Je ne détaillerai pas ce qu’est un hyperviseur, les possibilités d’ESXi et autres dans cet article.


I. Téléchargement

Pour récupérer votre image .ISO d’ESXi, vous devez aller sur le site officiel de VMware, à cette adresse : http://www.vmware.com/fr/products/vsphere-hypervisor.html. La création d’un compte VMware est obligatoire pour télécharger votre .ISO et par la suite récupérer votre clé de licence.
Ce compte est gratuit et sans obligation d’achat.

Plusieurs versions existent, il faut prendre la dernière version en date, souvent nommée « Update x », où « x » est un chiffre. Au 14/11/2016, ESXi est dans sa version 6.0 Update 2.
L’ISO fait environ 370mo.

[su_note note_color= »#c7e9f2″]Volontairement, j’ai lancé l’installation dans une machine virtuelle dans un VMware Workstation. La procédure d’installation est la même si vous installez ESXi sur votre serveur ou sur un PC.[/su_note]


II. Installation

Commencez par mettre le fichier .ISO dans votre lecteur et bootez dessus. Deux options s’offrent à vous :

1_install-esxi

  1. installer VMware ESXi avec la première option
  2. boot sur le disque dur local avec la seconde option

Naturellement, il s’agit là de la première option à choisir, avec la touche « Entrée » du clavier.

2_install-esxi

Un chargement va alors s’initier – vous pouvez patienter quelques secondes avant le démarrage automatique ou appuyer de nouveau sur la touche Entrée du clavier pour aller plus vite. C’est aussi par cette phase que vous pourrez modifier les options de boot de l’installeur ESXi – Je ne me suis pas aventuré jusque là, faites attention à vos modifications.

Un autre chargement va se faire : tous les modules.

3_install-esxi

Si le chargement paraît long ou même bloqué, ne paniquez pas. Certains modules prennent plus de temps que les autres – De plus, selon la puissance de votre machine, les vitesses de chargement peuvent être différentes.

4_install-esxi

Nouvelle phase de chargement de modules complémentaires – Ces chargement peuvent paraître importants et surtout récurrent, il n’en est rien une fois l’installation effectuée.

5_install-esxi

Première étape lors de l’installation : la vérification de la compatibilité avec votre matériel.
VMware vous propose un site web dédié pour vous aider à contrôler compatibilité d’ESXi avec votre machine. Je ne détaillerai pas dans cet article l’utilisation du site web de VMware – Le lien est directement accessible à cette adresse : http://www.vmware.com/resources/compatibility/search.php

6_install-esxi

Etape oblige, l’acceptation des conditions d’utilisation de l’hyperviseur VMware ESXi.
S’en suit la recherche de votre matériel de stockage.

7_install-esxi

Ainsi, toute une fenêtre s’affichera avec un index des emplacements de stockage disponible.
Dans mon cas, il s’agit uniquement d’un disque (fichier .VMDK) vierge de 40 Gb.

8_install-esxi

Quand votre stockage est sélectionné en jaune, appuyez sur la touche « Entrée » de votre clavier – vous allez devoir choisir la langue de votre ESXi.

9_install-esxi

Vient ensuite la saisie du mot de passe de l’utilisateur root de votre ESXi.

10_install-esxi

Pour rappel, « root » est l’utilisateur ayant le plus de droits sur votre ESXi. Veillez donc à mettre un mot de passe fort.
L’installation va pouvoir alors se lancer sur votre serveur !

11_install-esxi

Appuyez sur la touche F11 de votre clavier et patientez la fin de l’installation.

12_install-esxi

Une fois ce chargement terminé, votre ESXi est installé !
Il vous faut donc redémarrer le serveur et bientôt, utiliser un client pour exploiter votre hyperviseur.

13_install-esxi


III. Fin d’installation et vSphere Client

Quand votre hyperviseur ESXi redémarre, vous aurez cette page jaune et grise d’initialisation :

14_install-esxi

Cette fenêtre va finir par se compléter avec les adresses IP de votre serveur ESXi, obtenue via DHCP dans un premier temps.
Vous verrez aussi la version de votre VMKernel, le nombre de processeur (les modèles et puissance) et enfin la mémoire vive de votre machine.

15_install-esxi

Le serveur ESXi doit absolument disposer d’une adresse IP : c’est grâce à cette IP que vous pourrez vous connecter sur votre hyperviseur et ainsi commencer à l’exploiter.
Avant toute chose, ouvrez un navigateur et saisissez l’adresse IP de votre ESXi – une page devrait s’afficher pour que vous puissiez télécharger l’outil VMware vSphere Client. C’est cet outil qui vous permettra d’utiliser votre ESXi.

16_install-esxi

Vous pouvez avoir une erreur lors de l’ouverture de la page web de votre hyperviseur : logique, puisque le certificat SSL est auto-signé. Vous pouvez passer outre cet avertissement et continuer le téléchargement de l’outil.

Enfin, après l’installation de vSphere Client, saisissez l’IP de votre serveur ESXi, le compte utilisateur « root » et son mot de passe ; Vous devriez avoir ce genre de fenêtre :

17_install-esxi

Votre serveur VMware ESXi est désormais prêt à l’emploi, en mode évaluation !*
Prochaines étapes :

  • Attribuer une adresse IPv4 fixe
  • Attribuer une licence gratuite
  • Découvrir & Organiser son datastore
  • Ajouter un fichier .ISO dans le datastore
  • Gérer les réseaux internes/externes
  • Créer une VM et l’utiliser
  • Bien d’autres fonctionnalités à exploiter… 🙂

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Share This
Fermer
Fermer