WiFi 802.11ax, la nouvelle norme Wi-Fi qui peut boulverser la 5G

Alors que de nombreux équipements sont encore en train d’adopter tant bien que mal la norme Wi-Fi 802.11ac, le Wi-Fi 802.11ax est déjà presque présent !

802.11ax… ?

C’est une norme à retenir, puisqu’elle risque très clairement de venir changer nos habitudes de façon assez radicales. Pré-nommé « High Efficiency WLAN » (HEW), cette norme sans fil permettrait une augmentation x4 (environ) du débit lors des transmissions. On parle d’un débit théorique de 4,8 Gbit/s.
Si le nom de 802.11ax ne vous parle pas encore, vous pouvez retenir son nom quasi officiel, à savoir « Wi-Fi 6″…


Quelles sont les nouveautés de cette norme ?

Chaque nouvelle norme apporte son lot de nouvelles fonctionnalités. En bref :

  • MU-MIMO (Multi user MIMO) : vous permet d’agréger le signal de plusieurs antennes pour augmenter votre débit ou votre portabilité de réseau. Dans le cas du 802.11ax, vous pourrez utiliser cette méthode aussi bien en uplink qu’en downlink (envoi ou téléchargement) en plus de couvrir plusieurs utilisateurs à la fois. Auparavant, le MIMO ne permettait la réception (uniquement) que pour un utilisateur.
  • OFDMA (Orthogonal frequency-division Multiple Access) : Les bandes de fréquences seront adaptées en fonction du besoin de chaque utilisateur. Si vous n’utilisez pas certaines fréquences, alors ces dernières seront laissées disponibles pour ceux qui en ont besoin.
  • Il existe d’autres nouveautés plus techniques – je vous laisse le soin de visiter cette adresse (Wikipédia) pour en apprendre plus.
  • Ajout du WPA3 – anciennement, le grand standard était le WPA2, hors depuis la mise à mal du protocole depuis la faille « Krack », ce dernier se devait d’être grandement amélioré.
  • Souvent nommé de « Wi-Fi intelligent » mais pour quelles raisons ? Les matériels disposant de cette norme seront en mesure de permettre une certaine stabilité de la bande passante dans les zones à fortes densité (utilisateur que réseaux Wi-Fi « voisins »). De plus, les fréquences utilisées s’adapteront en fonction du périphérique demandeur.
  • L’écologie est aussi sur le devant de la scène – est annoncé des réductions de consommation malgré des débits en hausse tout en gardant la possibilité d’être alimentée de façon PoE.

Où en sont les constructeurs ?

C’est le feu ! Tous sont en train de fignoler les derniers matériels embarquant le Wi-Fi 802.11ax. Les premiers matériels étaient attendus pour ce trimestre 2018, il vaut mieux tabler plutôt sur début 2019. Dans tous les cas, vos matériels actuels ne supportent pas cette nouvelle norme, vous devrez donc investir pour bénéficier du 802.11ax.
Que ce soit Netgear, TP-Link, Cisco ou encore Ubiquiti (et bien d’autres), tous s’accordent pour dire que le Wi-Fi 6 sera une véritable révolution par rapport aux autres normes Wi-Fi. Une fois vos matériels compatibles, vous sentirez une réelle différence de performance et de stabilité par rapport au Wi-Fi AC actuel.


Et la 5G ? Concurrente ou complémentaire ?

De ce qui est possible de lire et d’entendre auprès des constructeurs, le Wi-Fi 802.11ax ne remplacera pas le réseau mobile 5G. Chaque réseau à son intérêt et n’est pas destiné pour remplacer l’un ou l’autre. En effet, les réseaux ont été conçus pour leur propres besoins. Ils ne sont pas encore inter-opérables entre-eux bien que ressemblant sur certaines fonctionnalités.
Alors à mon avis, la 5G ne sera pas concurrente du Wi-Fi 802.11ax, plutôt complémentaire. Imaginez les prochains PC ultra-portables intégrant une puce 5G et une puce Wi-Fi 802.11ax… Vous pourrez être connecté partout, en bénéficiant d’un fantastique débit qu’importe le réseau sur lequel vous êtes.
Ces technologies sont encore dans « l’expectative », il n’y a pas encore de réels tests effectués pour / par le grand public pour se permettre de se faire son propre avis.


Vous pouvez retrouver des informations via le dossier de l’Informaticien.com à cette adresse.

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer