Nouvelle carte graphique Nvidia GeForce TITAN X

Actualités mars 05, 2015

Le congrès « GDC 2015 » se tenant actuellement à Barcelone permet de présenter les nouvelles et futures technologies utilisées pour les jeux vidéos, mais aussi pour le multimédia… Et Nvidia a profité de l’occasion !

Nvidia a fait son effet (comme il aime si bien le faire) en présentant une toute nouvelle carte graphique badgée « TITAN »… !

This is TITAN X. pic.twitter.com/Dxc6NtY2sw

De nouveaux détails sont apparus vis-à-vis de cette carte graphique :

  • 12 Go de mémoire vive graphique embarquée
  • 8 Milliards de transistors « utilisés »…
  • Utilisation de l’architecture « Maxwell » (GM200)
  • Possibilité de faire un 3-Way SLi ou un 4-SLi
  • 1 DVI-D, 3 Display-Port et un HDMI

Comme le souligne VideoCardz.com, il n’y a pas de backplate à l’arrière de la carte graphique – plutôt étrange lorsque la mémoire mise en place est « double-face ».


Avons-nous vraiment besoin d’autant de puissance ? (Avis personnel)

12 Go de mémoire graphique, possibilité de mettre jusqu’à 3 écrans en même temps, cette Titan X ne fait pas dans la dentelle, loin de là ! Alors oui, c’est quand même un gros chiffre (12 Go), mais est-ce vraiment utile ?
En toute franchise, aujourd’hui, non. Une telle quantité de mémoire est nécessaire si vous avez besoin de traiter ou de faire des calculs graphiques intenses et lourds… !

Avec l’arrivée (un peu abordable) de la 4K et au-delà, la consommation de mémoire est un peu plus importante qu’auparavant, certes, mais ce n’est pas encore folichon mais ça monte.
N’oubliez pas que le bus PCI-E est « bridé » : la puissance est telle dans les nouvelles cartes graphiques (toutes marques confondues) que le bus PCI-E est une sorte de goulot d’étranglement… ! Avoir une carte puissante c’est bien, mais si le support n’est pas capable de « tenir la charge », l’intérêt est limité…

Il est préférable de se diriger (pour le moment) sur une solution en SLi pour bénéficier d’une puissance de calcul similaire à une seule carte graphique (donc un seul bus PCI-E) – Je ne tiens pas compte des contraintes énergétiques, je parle en puissance brute de calcul.

Bon, et on ne va pas se le cacher, une carte graphique de ce genre, c’est aussi pour montrer « Qui a la plus grosse » !

Source

Mots clés

Julien HOMMET

Bercé par l'informatique depuis mon plus jeune âge, je transforme ma passion en expertise.

Super ! Vous vous êtes inscrit avec succès.
Super ! Effectuez le paiement pour obtenir l'accès complet.
Bon retour parmi nous ! Vous vous êtes connecté avec succès.
Parfait ! Votre compte est entièrement activé, vous avez désormais accès à tout le contenu.