Qu’on le veuille ou non, avoir un gestionnaire graphique de paquets est utile. Ici, nous installerons « pamac » et sa dépendance package-query, nécessaire pour afficher/chercher les paquets.

Facile d’utilisation et rapide selon les ressources de votre machine, cet outil est indispensable au quotidien.

pamac

Si ce n’est pas déjà fait, installez les outils nécessaires pour préparer la compilation du paquet. Par la suite, on clone le dépôt et on lance la compilation.

Installation de pamac

pacman -S base-devel git # nécessaire pour avoir le binaire "fakeroot"
cd /tmp && git clone https://aur.archlinux.org/package-query.git
cd package-query && makepkg -si

Une fois la compilation terminée, pamac sera accessible via votre interface graphique dans les applications, ou en saisissant dans un terminal la commande pamac.

Exploitable en tant qu’utilisateur simple, des droits administrateurs sur la machine ou l’utilisation de sudo sera nécessaire pour installer, mettre à jour ou supprimer des paquets. La recherche de paquet ne nécessite pas de droits privilégés.


Vous utilisez l’environnement de bureau Gnome ? Installez le paquet gnome-software-packagekit-plugin. Avec ce plugin pour Gnome, vous pourrez utiliser directement le magasin d’application fourni via Gnome.

La distribution Manjaro utilise déjà cet utilitaire (wiki Manjaro) pour la gestion des paquets, c’est devenu aujourd’hui l’outil le plus plébiscité pour la gestion de vos paquets.

Installer Archlinux.

Auteur

Bercé par l'informatique depuis mon plus jeune âge, je transforme ma passion en expertise.

Écrire un commentaire