74  vulnérabilités dont 20  critiques, Zero-Day Exchange et vulnérabilités Adobe

Par Jimmy GrahamThe Laws of Vulnerabilities

Le Patch Tuesday de ce mois-ci est très volumineux et porte sur la résolution de 74 vulnérabilités dont 20 classées critiques. 15 de ces vulnérabilités critiques concernent le moteur de script et des navigateurs, les 5 autres sont liées à GDI+, SharePoint et DHCP. Microsoft a également publié un avis de sécurité pour un exploit Zero-Day affectant Exchange ainsi qu’un patch pour l’une des deux vulnérabilités signalées. De son côté, Adobe a publié des mises à jour pour Acrobat/Reader, Flash, ColdFusion et Creative Cloud.

Correctifs pour les postes de travail

Les patches pour les navigateurs, le moteur de script et GDI+ sont une priorité pour les équipements de type poste de travail, c’est-à-dire tous les systèmes utilisés pour accéder à la messagerie ou à Internet depuis un navigateur. Sont concernés les serveurs multiutilisateurs utilisés comme postes de travail distants.

Exchange

Fin janvier, un exploit Zero-Day a été annoncé pour Microsoft Exchange. Ce dernier utilise plusieurs vulnérabilités connues dans Exchange et Active Directory. L’attaquant qui exploite ces vulnérabilités peut élever ses privilèges jusqu’au rang d’administrateur de domaine. La semaine dernière, Microsoft a publié un avis de sécurité concernant cet exploit et donné certaines recommandations pour atténuer les vulnérabilités. Cependant, deux mises à jour ont été publiées aujourd’hui (CVE-2019-0686 et CVE-2019-0724) qui remplacent l’atténuation suggérée en amont. Le déploiement de ces mises à jour est hautement prioritaire dans tous les environnements Exchange.

SharePoint

Les deux vulnérabilités dans SharePoint (CVE-2019-0594 et CVE-2019-0604) permettent à un utilisateur malveillant d’exécuter du code dans le contexte d’un pool d’applications SharePoint et du compte de la ferme de serveurs SharePoint. Dans la mesure où l’utilisateur malveillant aura besoin de droits spéciaux pour réaliser cette action, ce correctif est hautement prioritaire pour tous les serveurs SharePoint.

DHCP

Une vulnérabilité affecte le serveur DHCP de Windows. Elle est classée comme critique et peut faciliter l’exécution de code à distance. Tout attaquant qui envoie des paquets à un serveur DHCP pouvant exploiter cette vulnérabilité, ce correctif doit donc être une priorité pour tous les déploiements DHCP Windows.

Correctifs Adobe

Adobe a également publié des correctifs pour Acrobat/Reader, Flash, ColdFusion et Creative Cloud. Les patches Acrobat/Reader permettent de corriger 71 CVE et doivent être déployés sur tous les systèmes exécutant ces logiciels.

Classé comme important par Adobe, le patch pour Flash corrige une vulnérabilité de type « lecture hors limites » pouvant entraîner la divulgation d’informations. Pour sa part, Microsoft considère cette vulnérabilité comme critique et pouvant entraîner une exécution de code à distance.

Le correctif pour ColdFusion permet de traiter deux vulnérabilités, l’une étant classée comme critique. La vulnérabilité de désérialisation Java doit être corrigée dès que possible car son exploitation peut entraîner l’exécution de code à distance. Une procédure plus complète sera peut-être nécessaire après le déploiement de la mise à jour.