Patch Tuesday – Mai 2018

Un Patch Tuesday de volume moyen mais un exploit actif doit être traité

Publié par Gill Langston dans The Laws of Vulnerabilities

Le Patch Tuesday de mai contient de nombreux correctifs tant pour les systèmes d’exploitation que les navigateurs. Au total 67 vulnérabilités et expositions courantes (CVE) uniques sont traitées dans 17 bulletins de la base de connaissances avec 21 CVE critiques.
32 CVE concernent l’exécution de code à distance (RCE), 19 étant critiques. Pour ceux qui utilisent Hyper-V, des mises à jour sont disponibles.

En priorité, nous recommandons de corriger les actifs en frontal avec les utilisateurs, avec une attention toute particulière pour les OS, les navigateurs et Office afin de résoudre les vulnérabilités du moteur de script.

Nous vous recommandons de commencer par tester et déployer les correctifs pour CVE-2018-8174 qui affecte la manière dont le moteur de script traite les objets en mémoire. Comme Microsoft attribuant la mention « Exploitation détectée » à ce patch, une mise à jour doit être immédiatement déployée.

En général, les navigateurs sont lourdement ciblés et ce mois-ci ne fait pas exception.
En effet, 18 CVE sont marquées comme critiques et classées par Microsoft comme pouvant faire l’objet d’une « Exploitation probable ». Il est donc conseillé d’installer les mises à jour cumulatives chaque fois que possible pour protéger tous les systèmes qui utilisent un navigateur pour accéder à Internet.

En outre, Hyper-V fait désormais l’objet d’une certaine attention. Même si les vulnérabilités concernant Hyper-V sont considérées comme moins susceptibles d’être exploitées, il est opportun de déployer des mises à jour pour l’hyperviseur. En effet, deux vulnérabilités pourraient permettre à un système d’exploitation invité de compromettre la machine hôte. CVE-2018-0961 concerne l’exploitation de paquets vSMB tandis que CVE-2018-0959 pourrait permettre l’exécution de code arbitraire sur l’hôte depuis un OS invité.

Quant à l’avis de sécurité pour Flash Player ADV180008, il traite la vulnérabilité CVE-2018-4944 décrite dans le bulletin APSB18-16 d’Adobe pour Flash Player. De plus, Adobe vient juste de diffuser deux autres bulletins pour des vulnérabilités détectées dans Creative Cloud et Adobe Connect.

En résumé : Microsoft recommande de commencer par résoudre la vulnérabilité CVE-2018-8174 puis de se concentrer sur toutes les mises à jour de navigateur et enfin de se pencher sur Hyper-V.

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close