Patch Tuesday – Octobre 2015

 

Le Patch Tuesday d’octobre 2015 s’avère une édition légère. En effet, il ne comprend que six bulletins, mais concernent tous les produits phares.

Un bulletin critique pour Internet Explorer (mais pas pour Edge), un bulletin pour Office, victime de vulnérabilités à base d’exécution de code à distance (RCE), ainsi qu’un correctif pour remédier des vulnérabilités dans le noyau Windows qui autorisent une élévation des privilèges.En outre, ce Patch Tuesday résout un problème intéressant dans le shell Windows qui autorise aussi l’exécution de code à distance. Toutes les versions de Windows et Office, sont concernées sauf qu’aucun paquet logiciel supplémentaire avec des mises à jour (.NET, logiciel serveur, etc.) n’est disponible ce mois-ci.

Analyse par Wolfgang Kandek, CTO , Qualys, Inc. (wkandek)

qualys

Commençons par Internet Explorer qui figure en tête de notre liste interne des priorités. Le bulletin MS15-106 fournit 15 correctifs pour des vulnérabilités dont neuf sont critiques car pouvant entraîner des exécutions de code à distance (RCE) si l’un de vos utilisateurs se rend sur un site Web malveillant. Déployez cette mise à jour de sécurité en priorité sur toutes les plates-formes affectées, depuis Vista et IE7 et jusqu’à Windows 10 et IE11.

Les bulletins MS15-107 et MS15-108 sont associés au bulletin pour Internet Explorer. MS15-107 est une nouvelle version pour le nouveau navigateur Edge, mais ce bulletin de sécurité ne contient que 2 correctifs plutôt mineurs : une fuite d’information ainsi qu’une mise à jour pour le filtre XSS. MS15-108 reprend quatre des problèmes traités par le bulletin MS15-106 pour les machines qui exécutent une autre version de JavaScript, principalement Internet Explorer 7.

Les bulletins MS15-109 et MS15-110 sont plus importants et méritent toute votre attention. Commençons par le MS15-110. Ce dernier résout six problèmes sévissant dans Office (essentiellement Excel), dont cinq entraînent une exécution de code à distance. L’utilisateur est invité à ouvrir une feuille de calcul Excel contenant un exploit pour l’une de ces vulnérabilités, ce qu’il fera sans trop hésiter si les feuilles de calcul présentent par exemple des informations produits pertinentes, des tarifs et encore des remises de fournisseurs concurrents (je reçois environ un e-mail par semaine avec ce type d’information). Le bulletin MS15-109 traite une vulnérabilité dans le shell Windows qui peut être déclenchée via un e-mail et une navigation Web et qui, en cas d’exploit réussi, fournira une exécution à distance RCE à l’attaquant.

Quant à la mise à jour MS15-111, elle gère des vulnérabilités à base d’élévation locale de privilèges sous Windows, ce qui affecte une fois encore toutes les versions de Windows depuis Vista jusqu’à Windows 10. Les attaquants utiliseront ce type de vulnérabilité pour accéder au niveau système, une fois qu’ils auront pris le contrôle de la machine ciblée.

En résumé : appliquez le patch MS15-106 pour Internet Explorer en priorité, puis MS15-110 pour Excel. Ensuite, le bulletin MS15-109 pour le shell Windows. Les autres bulletins sont moins critiques et peuvent être déployés dans le cadre de votre cycle de patch normal.

Enfin, Adobe a également publié des mises à jour pour Adobe Reader et Flash : APSB15-24 pour le Reader et APSB15-25 pour Flash. Ces bulletins traitent plusieurs vulnérabilités critiques (plus de 50 pour le Reader) qui permettraient à un attaquant d’exécuter du code dans le contexte de l’utilisateur. Nous recommandons la correction immédiate du Flash. D’autre part, la sandbox d’Adobe renforce le durcissement de sa visionneuse PDF car depuis plus d’un an des fichiers PDF sont utilisés pour lancer des exploits à l’aveugle. Corrigez dans le cadre de votre cycle de patch normal.

Quant à Oracle, il publiera sa mise à jour de patchs critiques (CPU) le 20 octobre…

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer