Actualités IT

Quoi de neuf début juillet pour Windows 10 ?

La version insider n°16232 pour Windows 10 apporte une nouvelle fois de nombreuses nouveautés – à l’approche des deux ans de Windows 10 (déjà !), faisons le point.

Une nouvelle fois, la fournée de juillet est riche en nouveautés ! Les équipes de développement côté Microsoft se sont encore régalé. Durant les semaines précédentes, il n’y avait pas de gros changements, d’où le fait que je n’ai pas publié d’article en relation. En effet, les anciennes build se sont principalement axées vers le debugging et la correction de divers problèmes plus ou moins bloquant pour les utilisateurs.


Le panneau de configuration a eu quelques ajouts, pas de modification importantes décelées. Dans l’ordre :

  • Ajout d’un état de protection du système
  • Ajout de paramètres pour modifier le niveau de confidentialité de certains applications
  • Ajout d’une partie « bureau à distance » pour activer et gérer la fonctionnalité mstsc

Les « informations système » nous donnent toujours autant d’informations, c’est toujours intéressant.
Tout comme la partie « Centre de sécurité Windows Defender », qui continue de s’étoffer avec le temps ! Nous sommes bien loin de la version de base qui était à l’époque « Microsoft Security Essentials » ! Maintenant, il s’agit d’un vrai point de contrôle incontournable pour la sécurité de votre PC. Sachez que vous ne pouvez toujours pas désactiver complètement Windows Defender (et ça ne sera jamais le cas aux dernières nouvelles).


De plus amples informations sont disponibles dans le panneau de contrôle de Windows Defender.

Le contrôle parental y est inclut, de même que la protection contre les virus et les logiciels espions. Le pare-feu commence à être intégré dans cette partie, y compris le Windows SmartScreen et quelques autres outils de protection complémentaires.


Un point tout aussi important concerne le stockage, aussi bien sur votre disque dur principal que vos autres disques. Des informations complémentaires vis-à-vis de l’utilisation sont disponibles, de même que l’outil de nettoyage automatique. Il ne s’agit là pas d’une nouveauté mais d’une amélioration par rapport aux précédentes builds. Maintenant, il est possible de gérer ce qui doit être supprimé et de régler la fréquence de nettoyage. L’outil s’intitule « Storage Sense » et est présent pour tous les Windows 10. Il ne sera pas activé par défaut (du moins, jusqu’à cette build de juillet).

Avant d’effectuer le nettoyage, mon système comportait les anciennes builds et autres mises à jour du système – en ayant lancé le nettoyage, j’ai pu diviser par deux (environ) l’espace de stockage utilisé sur mon disque principal ! Impressionnant.


Le panneau des notifications s’est lui aussi enrichi : constatez-le ci-dessous, les notifs ont pris de l’envergure ! Ce n’est plus une petite ligne avec un gros titre mais bel et bien l’apport d’images en fonction de la notification. Plutôt intéressant à découvrir à première vue, il faut espérer que les éditeurs n’en abusent pas, notamment pour y mettre de la pub…

De plus, avec des images certes rigolotes, les notifications prennent encore plus de place qu’auparavant dans le centre de notifications. Préparez les roulettes de vos souris, ça va chauffer !


Windows 10 dans sa build 16232 apporte un gestionnaire de mot de passe. Il s’agit de « Keeper ».
Je n’ai pas encore testé le produit – aux premiers abords, l’outil est installé gratuitement et se configure simplement ; il se place en plus du « coffre-fort Windows », disponible depuis Windows Vista.

Les tests devront être poussés un peu plus loin pour connaître la solution un peu plus en détail et ainsi faire une vraie revue de l’application. Soulignons le fait que Microsoft souhaite vraiment mettre en avant le côté sécuritaire de Windows 10. C’est fortement intéressant 🙂


Autre point pour les geeks, il s’agit de Minecraft pour Windows. Présent depuis plusieurs mois, cette nouvelle édition se met à jour, apportant un lot de patchs, de textures et autres joyeusetés… Que je n’ai pas découvert, puisque je n’ai jamais touché à Minecraft… 🙂

J’ai lancé le jeu dans une VM Proxmox et… Rien qu’au démarrage ce fut tellement lent que ça m’a découragé d’aller plus loin – je n’ai pas pris le temps ni le soin de modifier les paramètres graphiques de ma VM… Volontairement.


Encore une nouveauté et une révolution en la matière pour les « anciens », il s’agit de Paint. Nouvelle monture pour l’outil de dessin phare de Windows ! Découvrez Paint 3D, une version aussi bien utilisable pour de la 2D que la 3D comme nom le suggère :

Ce qui est assez déroutant au départ, c’est l’environnement. Fini l’interface « habituelle » bien connue avec son fond gris et sa barre d’outils ! Maintenant, place à une petite perspective et tout un banc d’outils à droite de l’interface. Après quelques minutes d’utilisation, on se perd encore un peu dans la multitude d’outils disponibles…
Je vous suggère quand même de vous pencher sur Paint 3D. Vous redécouvrirez l’outil avec une multitude d’options pour toutes vos retouches et vos créations ! Et oui, l’outil vous permet aussi de préparer des concepts pour les imprimer en 3D par la suite :-).


Une autre partie très importante initiée depuis la version Windows 10 Creators Update : la réalité mixte.
Ici, sous le nom de « Windows Mixed Reality », vous pouvez obtenir un environnement virtuel en plus de l’environnement réel et ce, grâce à Windows (et le matériel qui va bien) !

Avant de pouvoir vous lancer dans l’aventure de ces réalités, Windows va tester votre système et votre matériel pour savoir si vous êtes apte à utiliser cette fonctionnalité. Etant donné que je suis en machine virtuelle KVM dans un Proxmox, Windows a tout de suite dit NON.

Si possibilité de mon côté, j’essaierai d’installer cette version de Windows sur mon PC fixe et j’essaierai de tester ces réalités. Pourvu que je puisse subtiliser un casque à un collègue… 😉


En soit, le « menu démarrer » évolue un tout petit peu, notamment grâce à quelques nouvelles icônes sur le côté gauche, des tuiles toujours plus dynamiques sur le côté droit.


Résumé

En somme, cette version de Windows 10 apporte du nouveau par rapport aux précédentes builds – c’est toujours un régal d’avoir de nouvelles fonctionnalités un peu partout ! On sent réellement que Windows 10 est un produit mûre et prêt à l’utilisation intensive de tous, qu’importe le matériel.

J’ai testé la version « home » sur une autre VM – sachez qu’il n’y a pas de différence entre la « home » et la « pro » vis-à-vis des fonctionnalités grand public.

On sent vraiment que Microsoft souhaite mettre la réalité mixte au cœur de Windows – est-ce une bonne nouvelle ? Clairement, je ne sais pas. Le marché est jeune et peu abordable pour de nombreux utilisateurs (vis-à-vis du matériel) et l’engouement reste encore faible. Côté professionnnels, il y a clairement une cartouche à jouer ! Mais encore une fois, à quel prix…

Pour les prochaines builds de Windows, je ne m’attends pas à avoir de nouvelles fonctionnalités, plutôt des corrections de petits problèmes qui restent encore en suspend. Notamment côté appareils mobiles (téléphones et tablettes), où les équipes de développement font de gros efforts pour résorber les quelques « bugs ».
Je le dis souvent… mais affaire à suivre !

En voir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close