[Windows 7] Réparer Windows lorsqu’il est bloqué après le démarrage

Un problème récurrent de démarrage de Windows 7 peut être dû à de nombreuses choses : problème de drivers, problème de partition, erreur matériel (disque dur) ou encore un virus.
Plusieurs pistes peuvent être explorées avant de partir dans une réinstallation complète du système…


O. Prérequis

Avant de vous lancer dans la réparation du démarrage de Windows, vous devez avoir un DVD d’installation de Windows 7. Sans lui, vous ne pourrez que difficilement effectuer les manipulations qu’il vous faudra effectuer.

Par précaution, si vous avez la possibilité, faites une copie du disque dur du PC sur lequel Windows est bloqué. En effet, selon les manipulations ou la gravité du problème, il se peut que vous perdiez totalement vos documents. ComputerZ Solutions et moi-même (Julien HOMMET) ne pourront être tenus pour responsables si un problème surgit lors de l’exécution des commandes ci-dessous.

Dernier point, sachez que les outils utilisés pour la réparation de Windows prennent beaucoup de temps à s’exécuter. Si vous ne voyez plus votre PC bouger pour quelconque raison, patientez, dans tous les cas un message d’erreur ou d’avertissement finira par s’afficher.


I. Méthode simple et automatisée

Munissez-vous de votre DVD d’installation de Windows 7 et démarrez dessus.
Une fenêtre bleue va alors s’afficher, avec un bouton « Installer maintenant » – Ne cliquez pas dessus !

Juste en dessous de ce bouton, vous trouverez un lien intitulé « Réparer l’ordinateur » – C’est cette option qu’il faut choisir. Cliquez dessus, une nouvelle fenêtre va alors s’afficher.

Vous devez sélectionner l’option « Réparer le démarrage » – Le DVD d’installation de Windows 7 fournit des outils qui peuvent réparer automatiquement les erreurs détectées sur votre système, notamment vis-à-vis du démarrage Windows.
Selon la puissance de votre machine, l’exécution de cet outil peut prendre plus ou moins de temps. De plus, si vous avez un disque dur d’une capacité importante (supérieur au To), l’exécution de l’outil sera plus longue.

Lorsque la procédure est terminée, il vous faut redémarrer votre ordinateur. Attendez que votre PC s’initialise complètement – si tout s’est bien passé, vous devriez pouvoir de nouveau accéder à votre Windows ! Si ce n’est toujours pas le cas, essayez de redémarrer en mode sans échec (touche F8 lors du démarrage du PC)


II. Méthode manuelle

Tout comme la méthode automatisée ci-dessus, il faut là aussi utiliser un DVD d’installation pour pouvoir effectuer des commandes spécifiques. De nouveau, cliquez sur « Réparer l’ordinateur« , mais cette fois-ci, il faut cliquer sur l’option « Invite de commandes MS-DOS« .

Le démarrage de votre Windows peut être bloqué à cause d’un « chkdsk » qui ne s’est pas déroulé convenablement, ou alors parce que votre système s’est mal « démonté » (mal éteint).

Il faut saisir cette commande :

sfc /SCANNOW /OFFBOOTDIR=d:\ /OFFWINDIR=d:\Windows

L’utilitaire « SFC », pour « System File Checker », permet de faire un contrôle d’intégrité sur le système et notamment votre Windows. Il recherchera les erreurs et pourra les corriger (dans la limite du possible). Toutefois, pour assurer le bon fonctionnement du contrôle, il faut spécifier des emplacements.

  • /offbootdir=d:\ > Cet attribut détermine où se trouve la partition contenant le boot du système qui doit être contrôlée.
  • /offwindir=d:\Windows > Cet attribut spécifie où se situe l’emplacement du dossier racine « Windows ».

Selon votre système, il se peut que les lettres des partitions soient différentes de cet exemple. Par défaut, le boot se situe en « c: » et le système en « d: ». Il est possible d’utiliser cette ligne de commande (sfc) pour un système sur un autre disque dur (externe par exemple) : la commande sera la même, il faudra changer la lettre en conséquence.

Source

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer