Parce qu'il y a toujours une solution...

Cloud-Init, c'est magique.
En bref :

Cloud-init is the industry standard multi-distribution method for cross-platform cloud instance initialization. It is supported across all major public cloud providers, provisioning systems for private cloud infrastructure, and bare-metal installations.

Sauf que certaines machines, cloud-init n'est pas utile - je pense aux environnements on-premise et déconnectés. Donc autant supprimer ce qui ne sert pas, ça réduit la surface d'attaque en plus... En trois commandes, c'est réglé :

apt remove cloud-init && apt autoremove
apt purge cloud-init
rm -rf /etc/cloud

Il restera encore quelques traces, notamment dans "/snap/", "/usr/share/doc/" et "/var/lib/dpkg/info" que vous pourrez supprimer. Pour découvrir où se cache encore ces traces, cette simple commande fait le travail pour vous :

find / -name '*cloud-init*'

Pas besoin de redémarrer votre machine, lorsque les fichiers sont supprimés, cloud-init sera hors d'usage. ;-)