Comment UpDraftPlus a sauvé mon blog

UpDraftPlus, ça fait partie des plugins pour votre WordPress qu’il faut impérativement installer dès la mise en place de votre site web. Oui, vraiment !

On ne le dit jamais assez, la sauvegarde de vos données est IMPERATIVE. Ce n’est pas du tout à prendre à la légère, quel que soit la criticité de vos données et qu’importe votre infrastructure – il existe toujours un moyen de sauvegarder vos données.

Présentation d’UpDraftPlus

Il existe plusieurs plugins pour sauvegarder votre blog WordPress, chacun ayant avantages et inconvénients comme toujours.
J’ai choisi UpDraftPlus pour plusieurs raisons :

  • simplicité de mise en place
  • gratuit
  • possibilité d’enregistrer sur FTP, Google Cloud, Microsoft OneDrive, AWS et bien d’autres…
  • un plugin VRAIMENT fonctionnel *

Vous comprendrez le dernier point un peu plus loin dans l’article.

UpDraftPlus version gratuite

UpDraftPlus vous permet la sauvegarde complète des fichiers de votre WordPress mais aussi de la base de données complète. Un grand nombre d’options est disponible dans le paramétrage du plugin, directement accessible dans la partie « Réglages » de votre WordPress.

De base, l’extension est gratuite – vous pouvez sauvegarder votre site web complet vers un espace de stockage parmi les choix qui vous sont proposés. Il est possible de planifier le déclenchement de la sauvegarde (quotidiennement, hebdomadaire, mensuel ou toute les X heures…) en plus de pouvoir exclure certains dossiers de la sauvegarde. En poussant un peu le « vice », la sauvegarde de la base de données peut être plus fréquente que la sauvegarde des fichiers, tout est configurable dans les options.

UpDraftPlus Premium

Une version premium existe – vous pourrez aller plus loin dans la configuration et la personnalisation de vos sauvegardes. Cette version premium (payante) permet aussi de sauvegarder vers des emplacements comme S3, Microsoft Onedrive et autres.
Cette version premium vous permet aussi de bénéficier d’un support technique sur le forum et par e-mail, en plus de bénéficier des mises à jour. Et cadeau final, vous bénéficier d’1 Go de stockage sur le cloud d’UpDraftPlus !

Enfin, d’autres outils sont disponibles dans la version payante, comme la possibilité de migrer / cloner des sites WordPress (disposant d’UpDraftPlus), obtenir des graphiques/statistiques sur les sauvegardes effectuées…

Vous pouvez retrouver une liste complète de toutes les fonctionnalités à cette adresse – UpDraftPlus blog.


Comment je l’utilise

Pour sauvegarder ComputerZ Solutions, j’utilise différents jeux de sauvegarde, donc UpDraftPlus (dans sa version gratuite). Je l’ai configuré pour que les sauvegardes puissent aller sur un serveur FTP que j’ai à ma disposition (un Pydio, relié à un RPN-SAN). Tous les jours, une sauvegarde complète du site web est effectuée. Pour m’assurer de ne pas perdre d’informations cruciales, une sauvegarde différée de la base de données est effectuée toutes les 6 heures.

Je ne l’ai pas dit plus haut, mais bien entendu, les sauvegardes portent un nom différent à chaque fois. Vous ne pouvez pas changer le nom de cette sauvegarde avec la version gratuite du plugin, ça n’a pas trop d’importante, en toute honnêteté.

Je suis du genre à modifier fréquemment les fichiers, toujours dans une quête d’optimisation et d’organisation. Il me faut toujours plusieurs versions d’antériorité pour que je puisse faire un « rollback » assez rapide, en cas de couac. Encore un avantage à UpDraftPlus, il est possible de lancer une sauvegarde manuelle juste avant de faire vos modifications – pratique !!! Le bouton « Launch save » est donc souvent utilisé… 🙂 Et heureusement que ce bouton est présent !


Pourquoi m’a-t-il sauvé ?

Parce que oui, j’aime beaucoup jouer avec mes fichiers… Et souvent, c’est la modification de trop, le site est à terre, tout est planté bref, rideau !

A plusieurs reprises, des modifications trop ambitieuses aussi bien dans le fichier nginx que les fichiers WordPress m’ont mené à « stopper » le site – l’erreur qui casse tous les accès, c’est le drame. Notamment la base de données qui est assez sensible, en plus d’y avoir tous les articles – je n’ai clairement pas envie de re-saisir les plus de 328 articles à l’heure où j’écris ces lignes.
En faisant une sauvegarde « one shot » (sauvegarde manuelle), j’ai pu restaurer avec succès, sans perte,toutes les données et donc tout le site d’un coup, en un clic ! Oui, un clic et le site est revenu ! Explications.

Le plus gros problème que j’ai pu avoir : site totalement HS, à cause des modifications effectuées sur la VM en elle-même. Tout fût corrompu et inutilisable. Le backup avait été créé juste avant ces modifications dans la VM (donc, pas de corruption). J’ai recréé une machine virtuelle, réinstallé un WordPress rapidement avec une nouvelle base de données et… rien de plus ! J’ai uniquement supprimé les essais de WordPress (page, article et commentaire de test) puis j’ai installé le plugin UpdraftPlus. Après une rapide reconnexion des services (notamment le FTP dans mon cas), le plugin a récupéré de lui-même toutes les sauvegardes précédentes.

C’est ici que le « VRAIMENT fonctionnel » de la liste plus haut est utile :

J’ai sélectionné la sauvegarde la plus récente (celle qui m’intéressait le plus), attendu quelques minutes que la restauration se fasse (beaucoup de photos…) et après une reconnexion au site : TOUT est revenu ! Impressionnant, vraiment.

Depuis cette mésaventure, j’ai une confiance pleine en UpDraftPlus – je songe même à passer à la version payante pour bénéficier des options complémentaires et surtout, pouvoir sauvegarder sur plusieurs supports en même temps. Après tout, vaut-il mieux payer 66€ / an une sauvegarde ou perdre deux ans de travail ? Le choix est très vite fait… 🙂

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

5 Comments

  1. Salut Julien,

    Je crois que ton blog est hébergé sur un de tes serveurs, alors pourquoi ne pas plutôt scripter une sauvegarde avec envoi sur FTP ou syncro rsync et l’exécuter via un cron tous les jours, plutôt que de dépenser 60 euros pour un plugin ?

    1. Hello !
      Actuellement j’utilise UpDraftPlus en version gratuite – je suis justement en train de créer à côté un script pour automatiser une sauvegarde « à la main » et l’envoyer dans mon petit Pydio 🙂 L’idée que UpDraftPlus payant permette de cloner/répliquer la sauvegarde sur plusieurs emplacement est, je trouve, très intéressante ! En plus c’est automatique, chère, mais… auto !

  2. Salut Julien,
    J’utilise Local by Flywheel pour travailler en local. Après installation d’une nouvelle version (mise à jour) de ce logiciel, je constate que mon site WordPress (et surtout la base de données) a changé.
    Certaines sauvegardes UpdraftPlus (notamment sur Dropbox) n’apparaissent plus dans ma liste des sauvegardes au sein du tableau de bord d’Updraftplus.
    Jusqu’ici, je n’avais aucune idée du problème, mais en lisant ton article, je constate que tu as eu un problème suite à une modification de la VM. C’est exactement ce que Local by Flywheel a fait via cette mise à jour.
    Cela étant, je ne comprends pas en quoi la VM impacte ma base de données.
    Pourrais tu m’éclairer?
    Merco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

Close
Close