[Windows 10] Activer l’anti lumière bleue

La lumière bleue est (re)devenue au coeur de l’intérêt général, suite à de nombreuses études poussées par les ophtalmologistes et opticiens – cette lumière, imperceptible (à première vue) pour nous et pourtant visible par nos yeux nous fatigue, nous irrite et… est trop présente !

Lumière bleue…?

En effet, le bleu faisant partie des couleurs primaires est forcément nécessaire pour d’autres nuances. Dans le « monde réel », cette lumière bleue est estompée par l’apport d’autres couleurs aussi en nombre. Ainsi, la balance fait que les couleurs sont équilibrées. Rarement pris au sérieux pendant des années, l’effet « lumière bleue » est flagrant pour peu que nous mettons maintenant des filtres un peu partout, aussi bien logiciels que physique, sur les écrans ou les paires de lunettes.

Si vous souhaitez avoir des informations complémentaires sur la lumière bleue, je ne peux que vous conseiller l’excellent article de la marque GUNNARS, à cette adresse. Vous y trouverez toute une série d’informations et des conseils d’utilisation.

En bref, la saturation des images à cause de la couleur bleue provoque surtout des maux de tête, de la fatigue oculaire qui s’accumule sans cesse. Les yeux ne sont pas abîmés à proprement parlé mais sont « fatigués » de par cet excès de couleur bleue. Les autres couleurs nous paraissent alors moins vives, moins « vraies ».

Paramétrage dans Windows 10

Auparavant, les systèmes d’exploitation ne bénéficiaient pas d’outils / de paramètres pour contrer/filtrer cette lumière bleue. Des logiciels tiers sont alors sortis pour palier ce manque, comme le très bon « F.Lux ».
Une demande assez importante de la part des utilisateurs a fait écho auprès des équipes de développement de Microsoft : avoir un « paramètre anti-lumière bleue ». A quoi sert-il, comment fonctionne-t-il et comment l’utiliser ?

Windows 10 intègre depuis septembre l’option « anti-lumière bleue », vous permettant ainsi d’activer un filtre en jouant sur les couleurs dominantes de vos écrans. Qui dit modification des couleurs dit forcément changement d’habitude : vous verrez votre écran se brunir – c’est normal, puisqu’il y a moins de bleu.

Pour activer le paramètres, cliquez sur le bouton « Démarrer« , puis sur « Paramètres« . Dirigez-vous dans la section « Système » puis sur « Affichage« . L’option se trouve sous les écrans : « Eclairage nocturne ». Cliquez sur la case pour activer le paramètre et accéder à ses fonctionnalités.

Windows configure automatiquement les paramètres de l’éclairage nocturne en fonction de l’heure de votre PC et de votre fuseau horaire – de plus, « Windows s’aide » de la date du jour pour savoir à quelle période de l’année vous êtes rendu (l’activation de l’éclairage nocturne se fera plus tard en juin qu’en décembre).

A l’heure de saisie de l’article (23/11/2017 – 18h45), l’éclairage nocturne s’est mis en place, automatiquement. L’écran s’est alors mis peu à peu à devenir « jaune ». Vous pouvez régler vous-même l’intensité de l’effet anti-lumière bleue à votre convenance ainsi que les heures d’activation.

Clairement, la mise en place de cette option vous déroutera lors des premières utilisations. L’œil n’est pas habitué à avoir une image si jaune, les images vous paraîtront alors « mauvaises ». L’habitude se prend assez rapidement, après quelques soirs passés. Vous vous rendrez aussi compte de la quantité de bleu qui ressort de tous les écrans, notamment des écrans de PC et d’appareils mobiles (tablettes / téléphones)…

Julien HOMMET

Passionné depuis toujours par l’informatique, je transforme ma passion en expertise. J’utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l’utilisation des OS Debian et Archlinux.
L’infosec m’ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l’IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close