[Windows 7/8.1] Mettre Windows en « mode server »

Les versions confondues de Windows 7 et 8 sont « bridées » en elles-mêmes au niveau du registre quant à certains paramètres.
En effet, des limitations ont été mises en place surtout au niveau réseau.

Si vous utilisez votre Windows 7/8 comme serveur de fichiers ou d’impression dans un tout petit réseau local, vous serez certainement confronté à un problème de file d’attente ou de fuites mémoire qui peuvent vous descendre les performances du PC…
La seule solution était de redémarrer le PC pour remettre les compteurs à zéro et pouvoir exploiter de nouveau le PC jusqu’au prochain blocage.

Il existe cependant une configuration à effectuer dans le registre pour passer votre Windows 7/8.1 en mode « serveur »…


Modification du registre

Il faut modifier deux clés dans le registre de Windows.

Appuyez sur les touches « Windows » + la lettre « R », et saisissez « regedit« .
Vous devez ensuite vous diriger dans l’arborescence suivante :

HKEY_LOCAL_MACHINE/SYSTEM/Currentcontrolset/Services/LanmanServer/Parameters/

Une clé est à modifier dans ce dossier, la clé « Size« .
Changer « dword :…1 » à « dword :…3 » en double-cliquant sur la clé de registre, et en y entrant le chiffre « 3 ».

Une seconde clé est à modifier :

HKEY_LOCAL_MACHINE/SYSTEM/Currentcontrolset/Control/Session Manager/Memory management/

Même cas de figure, une clé de registre est à modifier > « LargeSystemCache »
Changer « dword :…0 » à « dword :…1 » (même procédure qu’énoncé plus haut)


Pour prendre en compte les modifications, il faut redémarrer immédiatement votre PC.
Tout est transparent, vous n’aurez pas de message d’avertissement ou d’information – cependant les modifications sont prises en compte et sont fonctionnelles dès le démarrage du PC.

Vous avez ainsi débridé votre Windows 7/8 – Il est maintenant aussi exploitable au niveau réseau qu’un Windows Server !

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer