La version « Technical Preview 3 » de Windows Server 2016 est sortie il y a quelques jours ! Quelles sont les nouveautés et les apports de cette nouvelle version ? Découverte !

J’attendais cette Technical Preview de Windows Server avec impatience !
Suite à Windows Server 2012 R2 Update 1 qui avait apporté une véritable bouffée d’air frais pour le système, le cru de 2016 semble très prometteur !

[divider style= »solid » top= »10″ bottom= »10″]

Les annonces officielles pour cette TH3

  • « Windows Server 2016 » aura la même apparence que Windows 10 et le même noyau que ce dernier ;
  • Support officiel et « commun » de Docker, que ce soit dans le système en tant que tel que dans les VM en Windows Azure ;
  • Mise en place des « Windows Containers« 
  • Ajout de PowerShell 5.0
  • Fonctionnalités étendues dans les sessions RDS / TSE (écrans tactiles et stylets tactiles seront reconnus)
  • L’AD pourra être online uniquement, grâce à la fonctionnalité « Azure AD » – De plus, les possibilités d’authentification seront étendues, grâce au Microsoft Passeport et au Microsoft Hello.

Ce qu’il faut absolument retenir de cette Preview, c’est bien entendu les Containers ! Microsoft via Windows Server va enfin amorcer sa mutation quant à la virtualisation avec ces containers ! Linux est déjà en avance là dessus avec OpenVZ ou avec « LXC ».

Je vous suggère fortement d’aller voir ce lien (Microsoft) qui parle des Containers Made In Microsoft.

[divider style= »solid » top= »10″ bottom= »10″]

Ce qui va suivre dans les prochaines TH

Il n’y a pas encore d’informations qui font fuitées, toujours est-il que Microsoft a parlé de « Hyper-V Containers« , qui sera une option à part entière dans le rôle Hyper-V ou en Hyper-V Bare ; Vous pourrez toujours créer des VM « normales » dans Hyper-V, ou bien utiliser des containers dans Hyper-V !

D’après quelques informations récupérées sur l’Internet, voici en quelques mots le tour des actualités :

  • Windows Nano Server va voir ses fonctionnalités décuplées ;
  • Augmentation de la sécurité et de l’administration des systèmes de virtualisation dans Windows Server :
    • Création de « bac à sable » pour les VM > Il s’agit là du même modèle utilisé par Kaspersky pour lancer des applications sensibles : elles sont cloisonnées et indépendante pour empêcher une infection virale de se propager.
    • Gestion des rollback de VM et des mises à jour…
  • Attendons la suite des TH pour en savoir plus… 🙂

[divider style= »solid » top= »10″ bottom= »10″]

Microsoft est de plus en plus à l’écoute de ses utilisateurs et en accord avec son temps… Et tant mieux ! Les technologies puissantes et actuellement utilisées sous Linux commencent à arriver doucement (mais surement)

Pour retrouver plus d’informations et les sources de cet article, rendez-vous à cette adresse > TechNet Microsoft