Windows Server 2016 Technical Preview 3 – Debrief

La version « Technical Preview 3 » de Windows Server 2016 est sortie il y a quelques jours ! Quelles sont les nouveautés et les apports de cette nouvelle version ? Découverte !

J’attendais cette Technical Preview de Windows Server avec impatience !
Suite à Windows Server 2012 R2 Update 1 qui avait apporté une véritable bouffée d’air frais pour le système, le cru de 2016 semble très prometteur !


Les annonces officielles pour cette TH3

  • « Windows Server 2016 » aura la même apparence que Windows 10 et le même noyau que ce dernier ;
  • Support officiel et « commun » de Docker, que ce soit dans le système en tant que tel que dans les VM en Windows Azure ;
  • Mise en place des « Windows Containers« 
  • Ajout de PowerShell 5.0
  • Fonctionnalités étendues dans les sessions RDS / TSE (écrans tactiles et stylets tactiles seront reconnus)
  • L’AD pourra être online uniquement, grâce à la fonctionnalité « Azure AD » – De plus, les possibilités d’authentification seront étendues, grâce au Microsoft Passeport et au Microsoft Hello.

Ce qu’il faut absolument retenir de cette Preview, c’est bien entendu les Containers ! Microsoft via Windows Server va enfin amorcer sa mutation quant à la virtualisation avec ces containers ! Linux est déjà en avance là dessus avec OpenVZ ou avec « LXC ».

Je vous suggère fortement d’aller voir ce lien (Microsoft) qui parle des Containers Made In Microsoft.


Ce qui va suivre dans les prochaines TH

Il n’y a pas encore d’informations qui font fuitées, toujours est-il que Microsoft a parlé de « Hyper-V Containers« , qui sera une option à part entière dans le rôle Hyper-V ou en Hyper-V Bare ; Vous pourrez toujours créer des VM « normales » dans Hyper-V, ou bien utiliser des containers dans Hyper-V !

D’après quelques informations récupérées sur l’Internet, voici en quelques mots le tour des actualités :

  • Windows Nano Server va voir ses fonctionnalités décuplées ;
  • Augmentation de la sécurité et de l’administration des systèmes de virtualisation dans Windows Server :
    • Création de « bac à sable » pour les VM > Il s’agit là du même modèle utilisé par Kaspersky pour lancer des applications sensibles : elles sont cloisonnées et indépendante pour empêcher une infection virale de se propager.
    • Gestion des rollback de VM et des mises à jour…
  • Attendons la suite des TH pour en savoir plus… 🙂

Microsoft est de plus en plus à l’écoute de ses utilisateurs et en accord avec son temps… Et tant mieux ! Les technologies puissantes et actuellement utilisées sous Linux commencent à arriver doucement (mais surement)

Pour retrouver plus d’informations et les sources de cet article, rendez-vous à cette adresse > TechNet Microsoft

Julien H

Passionné depuis toujours par l'informatique, je transforme ma passion en expertise. J'utilise quotidiennement les outils et systèmes Microsoft. Je ne délaisse pas mon côté ouvert, notamment via l'utilisation des OS Debian et Archlinux. L'infosec m'ouvre les yeux sur les enjeux actuels et futurs de l'IT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer